votre espace publicite 2018

Signature du Plan de Travail Biennal 2018-2019 du PNUAD 2018-2022

Signature du Plan de Travail Biennal 2018-2019 du PNUAD 2018-2022
5 (100%) 1 vote

En réponse aux priorités définies dans le plan national de Développement Economique et Social (PNDES) 2016-2020, le système des nations Unies en étroite collaboration avec le Gouvernement, les Partenaires techniques et financiers, les organisations de la société civile et le secteur privé à élaboré le Plan Cadre des nations Unies pour l’Aide au Développement 2018-2022 (PNUAD). C’est dans le cadre de la signature de ce Plan cadre que la Salle de Conférence du Ministère du Plan et de la Coopération Internationale a servi de cadre le mercredi 07 février 2018.

La rencontre était co-présidée par Madame Kanny Diallo, Ministre et Madame Séraphine WAKANA, Coordinatrice Résidente du Système des Nations. On notait entre autres la présence de Madame la Ministre de l’Environnement et des Eaux et Forêts, du Chef de Cabinet du Ministère de l’Economie et des Finances, les Représentants des PTF, les Ambassadeurs ainsi que les Représentants des Départements Ministériels.

Madame la Ministre a d’abord souhaité la bienvenue à l’ensemble des participants avant d’exprimer sa gratitude pour avoir bien voulu honorer de leur présence cette importante cérémonie de signature du Plan de Travail Biennal Conjoint (PTC) des programmes et projets financés ou administrés par les Agences du Système des Nations Unies pour les exercices 2018-2019.

Elle a souligné que le Gouvernement se réjouit de l’approche participative qui a caractérisé l’élaboration de ce Plan de Travail Biennal Conjoint qui a permis d’identifier les axes d’intervention prioritaires en parfaite harmonie avec les priorités du Gouvernement exprimées dans le Plan National de Développement Economique et Social 2016-2020 pour les deux (2) années à venir.

A LIRE >>  Renforcement du pilotage de l’exécution du budget en se focalisant sur les deux volets suivants : Plan d’engagement des dépenses ;

Elle a salué l’engagement des Agences du Système des Nations Unies à contribuer aux efforts du Gouvernement pour un montant de cent soixante-sept millions quatre cent douze mille trois cent cinquante-trois dollars américains (167.412.353 USD) dont soixante-sept millions six cent soixante-neuf mille dollars (67.669.000 USD) restent à mobiliser.

Elle a précisé que ce montant permettra de financer les projets destinés à l’opérationnalisation des différents Programmes Pays (CPAP) et du nouveau Plan Cadre des Nations Unies pour l’Aide au Développement (PNUAD 2018-2022). Leur mise en œuvre permettra non seulement de consolider les acquis des précédents cadres de coopération, mais aussi et surtout d’intégrer les nouvelles réformes engagées par le Système des Nations Unies à travers l’approche « Delivery as One » ou « Unis dans l’Action ».

Tout en rassurant que le Gouvernement prendra les dispositions nécessaires afin d’intégrer dans le budget national les différents apports financiers, elle a exprimé la gratitude du Gouvernement aux Institutions du Système des Nations Unies et à l’ensemble des partenaires au développement.

Pour terminer, elle a au nom de Son Excellence Monsieur le Président de la République, Chef de l’Etat, le Professeur Alpha CONDE et du Premier Ministre Chef du Gouvernement, remercié particulièrement Madame la Coordinatrice Résidente et les Chefs d’Agences du système des Nations Unies pour leur soutien constant au processus de développement socio-économique de la Guinée.

Madame La Coordinatrice, prenant la parole a indiqué que le Gouvernement de la République de Guinée s’est prononcé depuis 2015, en faveur de la réforme des Nations Unies, qui se matérialise aujourd’hui, entre autres, par l’Unité des actions du SNU et par l’appui conjoint apporté à la Guinée pour l’atteinte des Objectifs de Développement Durable de l’agenda 2030.

A LIRE >>  Viré du gouvernement Siaka Barry réagis via Facebook

Elle a souligné l’importance de cette cérémonie de signature qui représente le lancement du nouveau cycle du Plan Cadre des Nations Unies pour l’Aide au Développement (PNUAD 2018-2022) avant de préciser que le plan de travail biennal 2018-2019 du SNU en Guinée porte sur les quatre effets identifiés dans le cadre du PNUAD, qui visent, d’ici 2022, en résumé, à (i) renfoncer les institutions nationales pour assurer l’Etat de Droit, la démocratie, la sécurité, la paix sociale et une gouvernance institutionnelle performante ; (ii) améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle, la gestion durable de l’environnement et la résilience des populations aux changements climatiques et aux risques des catastrophes ; (iii) favoriser un accès accru et équitable des services sociaux de base de qualité, au profit des populations, notamment les plus vulnérables ; et enfin (iv) améliorer l’emploi productif et l’entreprenariat des femmes, des jeunes, des migrants de retour et des personnes vivant avec handicap.
Enfin, elle a noté qu’ensemble, unis dans l’action, qu’elle est convaincue de leurs capacités à accompagner efficacement la Guinée, dans son élan de développement vers l’émergence, au bénéfice des hommes et des femmes du pays.

Le Service Communication

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook



Avez-vous aimé cet article ? Commentez ou partager le sur Facebook ou Twitter Google+.

L'information en continu

Retrouvez en live toute l'actualité Politique, économique, sportive culturelle et people Guinéenne en photos et vidéos.Vous aimez cet article ? Suivez-nous via le RSS ou sur Facebook et lisez d'autres articles intéressants :

Recommandez pour vous

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.