Justice et Droit

Vente faux médicaments : un an de prison pour trois Guinéennes

Trois Guinéennes ont été condamnées à un an de prison assorti d’une amende par le tribunal de première instance de Mafanco, pour ‘’délit d’exercice illégal de la pharmacie et complicité d’exercice de la profession de pharmacien’’, a-t-on appris de source judiciaire.
Prononcées lundi, les sentences concernent Fatoumata Camara appelée Fatou ‘’Nivaquine », Hadja
Gbessa Kouyaté et Hadja Fatimet Hizazi. Condamnées à ‘’un an d’emprisonnement ferme et au paiement d’un million de francs guinéens d’amende, chacune », elles avaient toutes trois été interpellées par les agents des services spéciaux chargés de la lutte contre la drogue et le grand banditisme.

Le verdict a été salué par le syndicat des pharmaciens de Guinée, qui espère que ce procès va servir à dissuader les vendeurs de faux médicaments.

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook
A LIRE >>  Il est des crimes ou d'autres infractions que l'on pourrait reprocher à "grand Ko" autour des événements de 2009...

conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Activer les notifications OK Non merci.