Le Président Wade et le Pr Alpha Condé
Le Président Wade et le Pr Alpha Condé
Meilleure Vente n° 1
Fire TV Stick 4K Ultra HD avec télécommande vocale Alexa...
  • Le plus puissant des sticks lecteurs multimedia en streaming, avec une nouvelle...

L’ex-président sénégalais Abdoulaye Wade va à 91 ans diriger une liste d’opposition aux élections législatives du 30 juillet, pour lesquelles les opposants au chef de l’Etat président Macky Sall ont échoué à s’unir, a-t-on appris mardi de sources concordantes.

Le maire de Dakar, Khalifa Sall, emprisonné depuis mars pour détournement présumé de fonds publics, conduira une liste distincte aux côtés de plusieurs responsables de l’opposition, selon son entourage.

Le dépôt des listes pour les élections législatives doit être clôturé dans la nuit de mardi à mercredi.

La liste dirigée par l’ex-président Wade (2000-2012) a été annoncée lundi soir après l’éclatement d’une coalition plus large de l’opposition, formée de « 40 à 50 » partis, mouvements et associations dont des partisans de Khalifa Sall.

Abdoulaye Wade sera investi « comme tête de liste » par une coalition d’une « vingtaine de partis et associations », a annoncé ce regroupement dans un communiqué.

Mise sur pied fin avril, la grande coalition de l’opposition a éclaté à cause de divergences entre le Parti démocratique sénégalais (PDS), dirigé par Abdoulaye Wade, et les partisans du maire de Dakar sur la personne qui doit diriger la liste, selon des sources politiques.

Cette coalition s’était fixé pour objectif d’imposer une cohabitation au président Macky Sall, dont la coalition contrôle actuellement l’Assemblée nationale.

Selon des observateurs, une victoire de l’opposition permettrait à l’ex-président Wade d’obtenir une amnistie pour son fils et ancien ministre Karim Wade, condamné en 2015 à six ans de prison ferme et à plus de 210 millions d’euros d’amende pour « enrichissement illicite », afin de lever toute hypothèque sur son éligibilité.

Après plus de trois ans de détention, Karim Wade a été gracié en juin 2016 par le chef de l’Etat.Il séjourne depuis à l’étranger.

Le scrutin du 30 juillet vise à renouveler l’Assemblée nationale, dont le nombre de sièges va passer de 150 à 165, après une révision constitutionnelle adoptée en mars 2016 et créant 15 députés pour représenter la diaspora sénégalaise.

Dakar (AFP)

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook


Avant que vous ne partiez... Soutenez une information de qualité au quotidien produite par une collaboration unique entre experts et journalistes. Soutenez notre média faite un don. Par Orange Money au 620 17 89 30. Merci !

A LIRE >>  Alpha Condé à Ouagadougou pour l'investiture de Roch Kaboré
conakrylemag
Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

Polygamie, Soumission, Servitude et Pouvoir à la cour de l’UFDG (Par Ousmane Boh KABA)

Previous article

Guinée : L’édito de Damantang du 30 Mai 2017 !

Next article

Comments

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You may also like

More in Afrique