A Monrovia, Alpha Condé et Faure Gnassingbé tentent de dénouer la crise post-électorale

0 6
Rate this post

Alpha Condé, président en exercice de l’Union Africaine (UA), et Faure Gnassingbé, président en exercice de la CEDEAO, ont fait le déplacement de Monrovia ce mercredi 1er novembre 2017 afin d’apporter leur concours à la résolution de la crise post-électorale qui menace le Libéria.

Après le premier tour, Georges Weah, ancien footballeur et Sénateur de l’Etat de Monrovia, a recueilli 39% des voix contre 29,1% pour le Joseph Boakai, candidat du parti au pouvoir. Mais ce dernier conteste ces résultats, faisant craindre un basculement du pays dans la crise.

Pour Faure Gnassingbé, Alpha Condé et la présidente sortante libérienne Ellen Johnson Sirleaf, il est impérieux de « faire aboutir le processus de l’élection présidentielle dans la paix et la quiétude ».

(Agence Ecofin)

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook



Avez-vous aimé cet article ? Commentez ou partager le sur Facebook ou Twitter Google+.


A LIRE >>  Conakry dément la présence de Jammeh sur son sol

Leave A Reply

Your email address will not be published.