Afrique

Afrique Mali : l’Assemblée nationale adopte un nouveau code électoral

0
President du Mali ibk Ibrahim Boubacar Keita
President du Mali ibk Ibrahim Boubacar Keita
Mode nuit
Les députés maliens ont majoritairement adopté un nouveau code électoral aux termes duquel un prétendant à l’élection présidentielle devra, entre autres conditions, bénéficier du parrainage de dix députés pour valider sa candidature.
En outre, le nouveau code électoral, voté vendredi par 78 députés contre 28, prône que chaque candidat à la présidentielle devra désormais débourser une caution de 25 millions de FCFA contre dix millions de FCFA auparavant.

Malgré son adoption par l’assemblée nationale, ce nouveau code électoral suscite des passions au sein de la classe politique malienne. Si les députés de la majorité l’ont approuvé, il reste qu’il est rejeté par une plateforme de neuf partis politiques.

Selon ces derniers composés de l’ADP/Maliba, de l’ADPEM, du Monade, du PRVM, du PDM, du Pari, du PIDS, du RpDM et de la Sadi, le texte « est discriminatoire et exclusif ».

« Il s’agit là d’un verrou au profit des partis dits grands-partis, c’est dire les animateurs du système de 1992 à nos jours. Le projet de code électoral ne laisse aucune possibilité d’alternance politique »,
estime le Dr Oumar Mariko, président du parti Sadi, et membre de cette plateforme.

 

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

conakrylemag
Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci !

Comments

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You may also like

More in Afrique