À l'intérieur du pays et à Conakry, de nombreux citoyens sont encore en détention dans des conditions parfois très difficiles.
Fonikè-manguè FNDC

À l’intérieur du pays et à Conakry, de nombreux citoyens sont encore en détention dans des conditions parfois très difficiles.

En cette période de crise sanitaire mondiale, la préoccupation majeure de chacun devrait être le renforcement des mesures prises pour mettre les citoyens à l’abri de cette pandémie dont personne ne sait pratiquement quand est-ce qu’elle va disparaître.

En Guinée, tous les acteurs politiques et la société civile ont décidé d’observer une trêve et de s’engager dans la lutte contre le coronavirus. Certains d’entre eux ont pris l’initiative de mettre des kits sanitaires à la disposition des citoyens.

Une manière d’aider l’État à accomplir sa mission de préservation de la santé des populations, vu qu’il ne peut pas faire face à lui tout seul à cette crise.

Malheureusement, c’est cette période que mettent à profit les forces de l’ordre pour traquer, enlever et détenir des sympathisants ou membres FNDC. C’est le cas de Oumar Sylla dit Foniké Mènguè qui a été arrêté ce vendredi.

À l’intérieur du pays et à Conakry, de nombreux citoyens sont encore en détention dans des conditions parfois très difficiles.

Certains d’entre eux sont parfois jugés en l’absence de leurs avocats qui ne peuvent se déplacer à cause justement de l’état d’urgence sanitaire décrété par le Chef de l’État.

Chacun cherche à se protéger tant bien que mal contre cette maladie. Pendant ce temps, les arrestations arbitraires se poursuivent.

Cette situation prouve deux choses:
– L’État ne fait que durcir sa position et rien ne semble l’émouvoir ou l’arrêter en dépit du fait qu’il soit parvenu à organiser le double scrutin législatif et référendaire auquel il tenait tant.
– Le combat du FNDC est loin d’être terminé car ces personnes arbitrairement arrêtées et détenues ne doivent pas être abandonnées à leur triste sort, sinon ce serait la mort de l’esprit FNDC même.

Il n’est peut-être pas bien indiqué de déclencher des manifestations de rue en ce moment pour ne pas que le FNDC endosse la responsabilité d’avoir contribué à la propagation du covid 19, mais il peut bien imaginer d’autres moyens de lutte pour ne pas que l’État ait les mains libres pour terroriser davantage les citoyens et aller au bout de sa logique de confiscation des libertés individuelles.

Lutte contre le coronavirus d’accord, mais dans le respect des droits et libertés des citoyens.

Me Mohamed Traoré

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

A propos conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

A lire aussi

Mouvement les jaunes

FICHIER ÉLECTORAL : LE NOMBRE D’ÉLECTEURS DE LA HAUTE-GUINÉE DÉCLARÉ SUPÉRIEUR À L’ENSEMBLE DES ÉLECTEURS DES TROIS AUTRES RÉGIONS

FICHIER ÉLECTORAL : LE NOMBRE D’ÉLECTEURS DE LA HAUTE-GUINÉE DÉCLARÉ SUPÉRIEUR À L’ENSEMBLE DES ÉLECTEURS …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Avant que vous ne partiez... Soutenez une information de qualité au quotidien produite par une collaboration unique entre experts et journalistes. Soutenez notre média faite un don. Par Orange Money au 620 17 89 30. Merci !