Temps de lecture : 2 minutes

Ara Baguidi ? Si je prends le pouvoir un jour en Guinée (faut pas rêver mais quand même), je vais m’offrir des décrets en désordre. Il y a tellement de choses qui vont de travers que celui qui essaye de marcher droit passe son temps à se cogner. Décret n°1 : la Guiluxe non glacée sera punie d’une lourde amende. Décret n°2 : tous les ministres seront obligés de rouler en moto korboya, mais avec chauffeur s’il vous plaît. Décret n°3 : les 4 roues sont interdites de circulation; comme ça, il y aura assez de place pour planer sur la route ‘’Le Prince’’.

L’ennui, c’est que pour ça, il faut faire de la politique et que, dès qu’on en fait un peu, pour peu que ça marche un peu (c’est-à-dire que, comme dans le business, on s’en met plein la poche), on se retrouve comme par accident au gouvernement et on croit qu’on ne pète plus. Non, merci, ça ne m’intéresse pas, la politique. Moi, je veux circuler librement et boire la Guiluxe dans les maquis, sans faire chier personne. Le problème, c’est qu’on nous les casse à cause justement de ceux qui croient qu’ils sont sortis de la cuisse de Cupidon, ou bien c’est Jupiter-là même ? Qui connaît papa de chien galeux, comme disent les Ivoiriens ?
Ceux qui sont en haut font grimper le prix du carburant et les autres, ceux qui tirent le diable par la queue, pour ne pas être en reste, ils construisent des gendarmes couchés (dos d’âne). Conséquence, tu prends un litre d’essence, histoire de mouiller un peu les parois du réservoir de ta moto, tu démarres et tu consommes tout à force de zigzaguer entre les gendarmes couchés et les policiers courbés. Pourquoi pas les douaniers assis, pendant qu’on y est ?

A LIRE >>  Les perles d'Abdoulaye "Il y a bien pire que Conakry."

Comme si cela ne suffisait pas, voilà qu’on nous barre les routes un jour sur deux, sous prétexte que y a tel zigoto qui organise un séminaire au palais du peuple. Pourquoi là-bas ? Ils ne peuvent pas faire ça là où ils travaillent d’habitude ? Pourquoi faire chier la moitié de la ville à nous barrer les routes. Et puis, ils ne peuvent pas rouler sur la même route que les autres pour aller à leur faux-truc, là où il y a des gendarmes couchés par exemple ?

Pourquoi on a besoin de monopoliser la voie ? parce qu’une brochette de ministres doit se rendre au palais du peuple ? Je parie qu’ils font ça juste pour faire chier le monde et se sentir importants. C’est sans doute à cause de cette habitude que les hauts lieux sont appelés « cabinets ». On va au cabinet du ministre parce qu’on est sûr qu’on va vous faire chier. Si on se contentait de vous faire baver, ce serait gentil.

Je ne fais pas de politique, mais je crois que je vais quand même prendre le pouvoir. Mon cri de ralliement : « Propriétaires de motos, unissez-vous ! » Mon slogan : Va chier !

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.