Afrique

Bolloré versera 2300 € à chaque famille des 76 morts dans l’accident ferroviaire du 21 octobre au Cameroun

0
Alpha Condé et Vincent Bolloré
The CEO of the Bollore group Vincent Bollore (R) walks alongside Guinea President Alpha Conde (Center L), as they arrive for the inauguration of the Blueline railway transport service in the Kaloum neighborhood of Conakry, Guinea, on June 12, 2014. Bollore and the Guinean president were inaugurating the "Blueline" train service, which will be electric and mainly solar-powered and will run from the Kaloum neighborhood of Conakry by the sea inland towards the city center and other destinations. AFP PHOTO / CELLOU DIALLO / AFP / CELLOU diallo
Mode nuit

(Agence Ecofin) – Suite à l’accident de train du 21 octobre dernier à Eseka, le groupe Bolloré, propriétaire de la société de transport Camrail, et son assureur ont convenu de la mise à disposition d’un montant de 1,5 million de FCFA (2300 €) par victime pour les frais funéraires.

« Les ayant-droit des personnes décédées sont en effet priés de se munir d’un certificat de décès et de la copie certifiée de la Carte nationale d’identité », précise Camrail. Qui indique que, parallèlement, ses équipes continuent de sillonner les hôpitaux à la rencontre des personnes blessées et encore présentes dans les établissements hospitaliers.

Depuis la survenance de l’accident ferroviaire d’Eseka, le groupe Bolloré s’est fait représenter au Cameroun par une délégation composée notamment de Philippe Labonne, directeur général Afrique de Bolloré Transport & Logistics, de Eric Melet le directeur général de Bolloré Railways et de Hamadou Sali, le président des conseils d’administration des filiales du groupe au Cameroun et au Tchad.

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

conakrylemag
Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci !

Comments

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You may also like

More in Afrique