burkina faso classe college éducation
burkina faso classe college éducation
Temps de lecture : 1 minute
A 48 ans, le pasteur Boari Lompo est à la conquête de son premier diplôme, le Certificat d’étude primaire (CEP) dont les compositions de la session 2016 ont débuté mardi au Burkina Faso, avec plus de 348 000 candidats au plan national.
Selon l’Agence d’information du Burkina (AIB) qui a évoqué le cas de ce candidat atypique, Boari Lompo est le plus âgé des candidats à l’examen du CEP session 2016, dans la région de l’Est du Burkina Faso qui enregistre 22 527 postulants audit examen.

Il s’est présenté en candidat libre au centre d’examen de l’école Hamtiouri de Fada N’Gourma (capitale de la région de l’Est), situé à environ 300 km à l’Est de Ouagadougou.
Le candidat a confié à l’AIB qu’il n’y a pas de complexe à retourner ses les bancs de l’école pour acquérir le savoir.

‘’J’ai dû me préparer avant de venir me présenter pour la composition’’, a-t-il expliqué, ajoutant qu’il s’était inscrit au ‘’cours de soir’’ dans un établissement de la localité.

‘’Souvent je demande à mes enfants qui sont inscrits à l’école classique, de m’encadrer dans certaines matières que je ne comprends pas’’, a avoué le quinquagénaire.

Selon le Directeur de communication de la presse municipale (DCPM) du Ministère de l’Education nationale et de l’Alphabétisation (MENA), les candidats à la session 2016 de l’examen du CEP sont constitués de 47,81% de garçons et 52,19 % de filles.

A LIRE >>  Insolite : Il n’aurait pas dû laisser son fils de 10 ans conduire sa voiture

Avec les 348 613 candidats de cette année contre 330 634 en 2015, on a une hausse en valeur absolue de 17 979 candidats correspondant à un taux d’accroissement de 5,43%.

 

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.