Accueil » Insolite » Une mère de famille de 26 ans perd la vue après une overdose de Redbull
Redbull
Redbull

Une mère de famille de 26 ans perd la vue après une overdose de Redbull

BOISSONS ÉNERGISANTES – En Irlande, une jeune femme de 26 ans a perdu la vue à la suite d’une hypertension intracrânienne causée par une consommation excessive d’une célèbre boisson énergisante.

« J’avais l’habitude de boire 28 canettes de Red Bull (de 250 millilitres) par jour et je ne prenais qu’un repas le soir, généralement de type fast-food, à emporter ou un paquet de pâtes », raconte au Daily Mail Lena Lupari, une Irlandaise de 26 ans.

Une consommation à peine croyable qui a fini par lui coûter la vue. Les médecins ont diagnostiqué à cette mère de trois enfants une hypertension intracrânienne idiopathique, causée par la surconsommation de ce soda et liée à son surpoids.

Depuis 5 ans, Lena Lupari souffrait de violents maux de tête.

« Mais je les ai ignorés en prenant des antidouleurs », admet-elle. C’est en fait la prise de poids rapide occasionnée par ses habitudes alimentaires qui a conduit la jeune femme à souffrir d’une hypertension intracrânienne (HTIC).

La pression intra-abdominale provoquée par l’obésité s’est répercutée sur la pression veineuse, qui a fini par s’exercer sur le nerf optique, qui l’a conduit à la cécité.

Une canette de Red Bull contient 80 mg de caféine

Afin que les symptômes ne s’aggravent pas, Lena Lupari devra perdre 45 kilos et faire une cure pour traiter son addiction au Red Bull.

Si le cas est extrême, il n’enlève rien au fait que l’abus de boissons énergisantes peut avoir des conséquences graves pour la santé. Une canette de 250 ml de Red Bull contient 80 mg de caféine, soit l’équivalent de deux cafés « expresso » (5 cl) ou de canette de « soda au cola » (33 cl).

A LIRE >>  Un passager dit "qu’il va se passer quelque chose", le vol est annulé

En mai dernier, une étude de l’Autorité européenne pour la sécurité des aliments (Efsa) pointait du doigt les risques pour la santé de l’excès de caféine, fixant la limite à ne pas dépasser à 200 mg par jour.

Depuis 2009, l’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation) demande aux professionnels de santé de lui faire remonter les effets indésirables de ces boissons énergisantes. En cinq ans, l’agence a recensé 257 cas. Au final, 212 d’entre eux ont été analysés, dont 25 cas où l’imputabilité de ces boissons a été jugée « vraisemblable à très vraisemblable ».

Les effets rapportés sont d’ordre cardiologique (tachycardie) et/ou neurologique (crise d’épilepsie, tremblements, vertiges) et/ou psychiatrique (angoisse, agitation, confusion). Dans son rapport, l’Agence pointe davantage du doigt des pratiques de consommation dangereuses plutôt que la boisson en elle-même.

Environ 30% de la population adulte boit plus de six expressos par jour. Or, en quantité élevée, cette substance peut déjà être à l’origine d’anxiété voire de douleurs thoraciques ou d’hypertension. L’Anses recommande donc la plus grande prudence quant aux apports en caféine via ces boissons.

Metronews.fr

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook




Avez-vous aimé cet article ? Commentez ou partager le sur Facebook ou Twitter Google+.


À propos conakrylemag Magazine

Retrouvez en live toute l'actualité Politique, économique, sportive culturelle et people Guinéenne en photos et vidéos. News et actualités de stars à Conakry , les meilleurs et les pires look de vos célébrités préférés...

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*