C’est vraiment dommage, ma voiture est plongée dans un coma profond.
Abdoulaye Sankara
Abdoulaye Sankara

C’est vraiment dommage, ma voiture est plongée dans un coma profond.

Elle est tombée dans une panne générale qui me cause d’énormes soucis d’équilibre financier. Vous convenez avec moi qu’avec cette période d’aggravation de la vie, ce n’est vraiment pas le moment d’avoir des pétards. Comme vous pouvez l’imaginer, j’ai perdu le chemin des bars et maquis. Non seulement je n’ai plus de moyen de déplacement, mais j’ai du mal à trouver les sous nécessaires à la réparation de cette foutue voiture.


D’abord, le mécano ne veut pas du tout me faire de cadeau. La première ordonnance mécanicienne que l’enfoiré m’a délivrée est aussi longue qu’un devis pour la construction d’une petite villa. J’aime bien ma voiture. Je serais prêt à tout pour la ressusciter avant Ramadan, mais je suis vraiment coincé. Le diagnostic a détecté des anomalies et des dysfonctionnements partout. Ce qui rend la note bien plus salée que je ne me suis imaginé.


Selon les estimations de mon fameux docteur-voiture, il me faudra au moins six mois de salaire brut pour être à la hauteur des dépenses estimées. Ce qui suppose que je sacrifie une bonne partie de ma consommation journalière de Guiluxe pour économiser suffisamment. Quelle galère ! Rien qu’à penser que je dois renoncer à ce breuvage pour sauver une voiture, ça me déprime dangereusement. C’est vrai que j’ai fini par m’attacher à cette bagnole au point de ne plus pouvoir m’en passer. Ce serait dommage de l’abandonner au moment où elle a le plus besoin de moi; et que moi aussi j’ai besoin d’elle.


Pendant que je réfléchissais à haute voix, il m’est venu l’idée de liquider la carcasse de cette bagnole qui m’empêche de dormir tranquille. C’est bien trop difficile de me séparer de cet engin qui a toujours fait partie de ma vie. L’équation est très difficile à résoudre, je dois l’avouer. Pour rien au monde je ne la vendrai. De même que je ne renoncerai à ma dose journalière de Guiluxe.

Alors, sa réparation prendra le temps que ça prendra. J’attendrai une année s’il le faut. Surtout qu’en circulant désormais en taxi et en magbana, j’ai plus que jamais besoin de me désaltérer plus souvent qu’avant.

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

A propos conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

A lire aussi

Abdoulaye Sankara

Au bout d’un moment, c’est mon ventre qui a pris le relais.

Tanatè ? La dernière fois que j’ai voulu m’offrir une bonne Guiluxe avec du porc …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Avant que vous ne partiez... Soutenez une information de qualité au quotidien produite par une collaboration unique entre experts et journalistes. Soutenez notre média faite un don. Par Orange Money au 620 17 89 30. Merci !