Crise politique en Guinée : le FNDC saisit la CEDEAO, l’UA, l’OIF et l’ONU (communiqué)

Le FNDC, compte explore toutes les voies, au delà des manifestations de rue, auxquelles il a appelé, cette semaine, pour contraindre le président Alpha Condé et son gouvernement, à abandonner leur projet d’un éventuel référendum en vue de l’établissement d’une nouvelle constitution en Guinée.

C’est dans ce cadre que le FNDC, vient de saisir la CEDEAO, l’Union africaine, l’OIF et l’ONU, de la crise qui sévit en Guinée, à cause de cette volonté affichée par le camp du pouvoir de Conakry, d’aller à ce changement constitutionnel.

A chacune de ces institutions africaines et internationales, le FNDC, demande une implication forte, en vue d’une issue à la nouvelle crise politique qui secoue le pays, née de cette situation.

Ci-dessous, copie du communiqué du FNDC, y afférent :

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

About conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

A lire aussi

Souleymane Thiâ'nguel Bah

Thiâ’nguel flingue « laissez Damaro barboter dans son caniveau de Coronthie »

Donc, si je comprends bien, la défense sur le plagiat de Damaro, c’est de dire …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Avant que vous ne partiez... Soutenez une information de qualité au quotidien produite par une collaboration unique entre experts et journalistes. Soutenez notre média faite un don. Par Orange Money au 620 17 89 30. Merci !