Damantang Albert : « Je souhaite que ceux qui sont de bonne foi, se désolidarisent des déclarations du FNDC »
M. Damantang CAMARA
M. Damantang CAMARA

Damantang Albert : « Je souhaite que ceux qui sont de bonne foi, se désolidarisent des déclarations du FNDC »

« Pour ceux qui de bonne foi, qui veulent exprimer leurs droits ou leurs désaccords, c’est le bon moment de se désolidariser de ce genre de déclarations, parce qu’ils vont être responsables d’un certain nombre de violences dont tout le monde va souffrir, que ce soit les forces de l’ordre ou leurs propres militants, et nous serons tous soumis à la même lecture, qu’elle soit politique ou judiciaire de ce qui arrivera. Je souhaite que ceux qui sont de bonne foi, se désolidarisent des déclarations du FNDC et utilisent les voies de recours naturelles et juridiques pour faire valoir leurs droits. Quand vous n’êtes pas d’accord par une décision administrative, vous avez le recours en excès de pouvoir, vous avez les tribunaux pour faire valoir vos droits, si vous êtes citoyen et si vous êtes dans la République. Lorsque vous souhaitez sortir de la République, à ce moment-là, il ne faut plus réclamer que votre traitement soit celui d’un citoyen républicain qui respecte les règles de droits », a-t-il mis en garde.

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

A propos conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

A lire aussi

Habib Marouane Dinguiraye

Le partage du gâteau national, I chop, You chop !

Le partage du gâteau national, I chop, You chop ! «Hier, les chèvres étaient attachées, …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Avant que vous ne partiez... Soutenez une information de qualité au quotidien produite par une collaboration unique entre experts et journalistes. Soutenez notre média faite un don. Par Orange Money au 620 17 89 30. Merci !