Accueil » Dossiers » Enquête sur l’un des plus gros scandales sous le régime Condé
Alpha conde
Alpha conde

Enquête sur l’un des plus gros scandales sous le régime Condé

Le dossier d’appel d’offres BESC lancé le 23 juin 2016 et relancé le 03 avril 2017 se révèle au fur et à mesure une grande nébuleuse. Alors que l’appel d’offres entrait dans sa dernière ligne droite, l’entreprise française Phœnix TFS qui n’a pas été retenue sur les 10 sociétés short- listées au départ et daigné répondre à l’appel d’offres multiplie les manœuvres pour saborder et annuler le processus.

Avec la complicité du sulfureux tandem Fatima Kaloko-Patrick Emeriau soutenu par un affairiste peu orthodoxe, Philippe Tabuteau, très introduit dans les cercles du pouvoir. Sur injonction contre toute attente de la Présidence, l’appel d’offres vient d’être suspendu. Brusquement et sans explications. Retour sur un gros scandale convenu d’appeler ‘’le BESC Gate’’ que Confidentiel Afrique a démêlé l’écheveau. Enquête exclusive.

La nuit des longs couteaux dans les travées du pouvoir à Conakry autour du dossier d’appel d’offres du BESC de Conakry ressemble à la fois à un guêpier éprouvant et tumultueux. Ce qui se passe aujourd’hui- avec cet appel d’offres qui avait mis en course une dizaine de sociétés pour s’adjuger le marché du BESC-peut être considéré comme étant l’un plus gros scandales sous le régime d’Alpha Condé.

Poker menteur, immixtion troublante, intrigues et trafic d’influence se côtoient au cœur de la République 

De quoi s’agit-il ? En réalité, les derniers événements sur ce dossier montrent une immixtion aux odeurs nauséabondes des représentants de la société française Phœnix TFC au sommet de l’appareil de l’état, plus précisément à la Présidence de la République de Guinée. Ces derniers, selon des informations crédibles en possession de Confidentiel Afrique, font de l’ingérence directement dans la procédure d’appel d’offres, et ce, en complète infraction au Code des Marchés Publics. Un rappel des faits pour éclairer davantage nos lecteurs.

Début janvier  2016, la société Phoenix rencontre le Ministère des Transports ainsi que la direction des Marchés publics pour leur proposer à chacun de rédiger le cahier des charges de l’appel d’offres visant à recruter un nouvel opérateur BESC. Le Ministère des Transports ainsi que la direction les Marchés Publics rejettent l’offre arguant qu’un soumissionnaire ne peut pas être juge et partie.

Avant de faire remarquer aux dirigeants français et leurs missi dominici que cette proposition enfreint gravement le Code des Marchés Publics en République de Guinée. Confidentiel Afrique qui a épluché le dossier de l’appel d’offres BESC peut confirmer que l’appel d’offres a été lancé le 23/06/16 par consultation restreinte sur la base d’un cahier des charges précédent, transmis par l’Office Guinéen des Chargeurs.

Le 25/06/16, Phoenix adresse un courrier à Son Excellence Monsieur le Ministre des Transports pour se plaindre des critères du DAO (Dossier Appel d’Offres)  ne leur conviennent pas. Début juillet 2016, le Ministre des Transports et Son Excellence Monsieur le Premier Ministre, Mohamed Yooula se réunissent et conviennent de recruter un consultant international indépendant pour revoir le DAO. Le Ministère des Transports transmet un courrier le 11/07/16 aux soumissionnaires pour leur signifier que l’Appel d’offres est ajourné. Que s’est-il passé dans les couloirs du département des Transports ? Mystère et boule de gomme.

A LIRE >>  Manif de l’opposition : la situation à 7h du matin

Plusieurs consultants internationaux sont approchés, mais ceux-ci répondent au Ministère des Transports qu’ils souhaitent être inclus dans la liste restreinte de l’appel d’offres en tant qu’opérateurs BESC et non en tant que consultant assistant maitrise d’ouvrage. Le Ministère des Transports modifie le cahier des charges en prenant en compte certaines observations de Phoenix et les Marchés Publics émettent leur avis de non objection sur ce nouveau cahier des charges. Rebelote, la turbine redémarre. L’appel d’offres est relancé le 09/12/16 auprès d’une liste restreinte élargie de soumissionnaires.

Phoenix, la chouchoutée de la République, À quel prix ? 

Sur intervention directe de Phoenix auprès du Premier Ministre, ce dernier demande au Ministère des Transports d’interrompre une nouvelle fois la procédure et de solliciter l’expertise d’un consultant international pour revoir le cahier des charges. Le 19/01/17, le Ministère des Transports interrompt une nouvelle fois la procédure d’appel d’offres et lance une consultation restreinte en vue de recruter un consultant expert international devant revoir le cahier des charges.

Au cours de cette consultation, 2 consultants internationaux sont sollicités :
– M. Gunther Ginckels, de nationalité belge, consultant et expert maritime international, ancien Président du Port d’Anvers International, ancien cadre dirigeant du numéro 1 mondial du transport maritime, ancien DG de Maersk Guinée de 2007 à 2010, dont il connait parfaitement le secteur des transports maritimes, ainsi que les pays de la sous-région dont il a eu la charge.
– M. Thierry Samnyck, de nationalité camerounaise, 24 ans de carrière, consultant expert travaillant depuis février 2016 au Port de Conakry comme Assistant Maitrise d’ouvrage sur la mise en œuvre du Progiciel Intégré et ayant construit le Schéma Directeur du Port 2015-2020.

Le consultant le moins-disant a été retenu en la personne de M. Gunther Ginckels.
M. Gunther Ginckels a remis le résultat de ses travaux au Ministère des Transports fin mars 2017 par le biais de 3 documents dont détient copie Confidentiel Afrique. Les documents sont constitués de ce qui suit:
– une note introductive sur ses travaux
– le DAO revu et corrigé
– la liste des critères pondérés, conforme au cahier des charges

L’Appel d’offres a été relancé le 03/04/17 sur la base de ce cahier des charges modifié, puis adressé à une liste restreinte encore élargie de 10 soumissionnaires dont entre autres; Catalyst Business Solutions, SMRR, Phoenix, TC&T, Guinea Global Solutions, Antaser Afrique, MCDC Group, Gentina Telecom, Link International Holding.

A LIRE >>  #FRISTIVAL 1ère édition: La vidéo qui fait couler des larmes de joie

Un candidat interpelle alors le Ministère des Transports pour demander un report de la date limite de l’appel d’offres, ce qui est refusé car l’Appel d’offres court depuis juin 2016. L’ensemble des soumissionnaires sont avisés des réponses apportées par email daté du 06/04/17.

Le 13/04/17, la société française Phoenix, essayant une nouvelle fois de manipuler le processus, envoie un nouveau courrier au Ministère des Transports se plaignant, une fois n’est pas coutume, des critères de l’appel d’offres et ce, en complète infraction au Code des Marchés Publics en Guinée. Le consultant est sollicité et le Ministère des Transports transmet sa réponse à l’ensemble des soumissionnaires le 14/04/17. L’échéance de l’Appel d’offres étant fixée au 18 avril 2017, le dépouillement des offres reçues a bien lieu à 10H30 le 18 avril 2017, confirme une note interne lue par Confidentiel Afrique.

Sur les 10 sociétés consultées, seules 4 sociétés ont répondu : ATPMS, TC&T, MCDC Group et Catalyst Business Solutions. La société française Phœnix est sortie du pipe line. L’analyse des offres elle est en cours par la commission d’évaluation des offres. La société Phoenix TFS n’a pas soumissionné, nous a confirmé une source autorisée, mais continue à perturber le processus d’appel d’offres au plus haut niveau de l’Etat avec des pratiques douteuses et intrigantes aux allures de chantage sur le dos de la République de Guinée.

Quand le tandem Fatima Kaloko et le gourou blanc Patrick Emeriau font courber l’échine aux dignitaires du régime d’Alpha Condé

Phoenix TFS qui bénéficie de longs et gros bras multiplie les manœuvres et impose sa loi à l’administration centrale de Conakry qui gère le dossier d’appel d’offres n’a pas daigné répondre à l’appel d’offres restreint sur le recrutement du nouvel opérateur BESC. La société a transmis le 18 avril 2017, par l’entremise de Fatima Kaloko, de son oncle, le ministre de la Défense, Mohamed DIANE et de son répondant qui a un pied à terre à la Présidence,  un courrier à la Présidence pour demander l’annulation de la procédure d’appel d’offres en cours.

La société Phoenix TFS est dirigée par Patrick Emeriau qu’il représente en Guinée en tandem avec sa proche collaboratrice Fatima Kaloko qui s’appuie sur son oncle le patron de la grande muette, Mohamed DIANE. Mais de plus en plus qu’on démêle l’écheveau, on s’aperçoit que derrière l’annulation des procédures se cachent les mains puissantes d’un proche du Président Alpha Condé, lequel est intervenu pour arrêter l’appel d’offres. Nos investigations renseignent que c’est sur ordre du Président Alpha Condé, le Premier Ministre, Mamady Youla a appelé Mme Touré, Directrice des Marchés Publics, pour suspendre la procédure en cours, le jour même du dépouillement des offres. Un véritable scandale d’Etat qui pollue le cœur de la République.  Ce BESC Gate est un monstre à plusieurs têtes.

A LIRE >>  L’épouse du député Ousmane Gaoual Diallo brise son silence

Qui est Fatima Kaloko ?

Cette dame qui vit le plus clair de son temps aux Antilles (A Saint Martin) et ne pose pied en Guinée que pour des missions commando se permet de tout.  On la présente comme une broyeuse qui s’occupe et consacre son énergie au dossier du BESC. Dans certains milieux à Conakry, on dit qu’elle travaille à titre occulte à l’AMR (Alliance Minière Responsable). Quel est son traitement salarial ? Elle serait aussi en bisbilles avec l’ancien ministre français, Arnaud Montebourg, nous a soufflé une source.

Plusieurs responsables des 4 entreprises retenues avant l’annulation de l’appel d’offres, soutiennent que Fatima Kaloko a passé les 3 derniers mois dans les bureaux du Ministère des Transports et des Marchés Publics en usant des épaules de son oncle  pour que les critères du DAO puissent être favorables à Phœnix. Au détriment du principe de la concurrence saine entre les entreprises compétiteuses.

Philippe Tabuteau, le troisième larron et affairiste occulte au palais de Conakry

Ce français est réputé un habitué des antichambres des palais présidentiels pour épier des contrats. Philippe Tabuteau a été aperçu en toute complicité avec le chef de l’état, Alpha Condé à Paris lors de sa récente visite d’Etat. Serait-il en mission commandée pour le compte du tandem Fatima Kaloko- Patrick Emeriau ? A-t-il joué un rôle déterminant en soufflant à l’oreille du Président Alpha Condé pour annuler l’appel d’offres ? Une grande nébuleuse qui trouble le sommeil des dirigeants des entreprises restés sur leur faim.

A priori, on peut s’interroger aujourd’hui avec le BESC Gate sur la souveraineté de la République de Guinée via cette forte immixtion d’une poignée de personnes en complicité supposée des largesses de quelques dignitaires du régime ?

Les règles de passation des marchés publics peuvent-elles être bafouées d’un revers de main par une seule personne au détriment de l’ensemble des sociétés qui ont soumissionné et qui aspirent à remporter cet appel d’offres par le libre jeu de la saine concurrence ?

Le Président de la République a-t-il reçu les bonnes notes sur les contours de ce dossier ? Serait-il abusé par certains dignitaires du régime ? Quand on regarde dans les archives, on constate que la société Phoenix joint de surcroit d’une image plus que sulfureuse à l’international : précisément sur le BESC, elle a été sortie par le Conseil National des Chargeurs au Cameroun et au Togo et elle a fait l’objet même de plaintes pour détournements massifs et violation de procédure au Bénin. Viendrait-elle se chercher une nouvelle virginité en Guinée avec l’entremise d’une nouvelle égérie de la République de Guinée ?

Enquête réalisée par Ismaël AIDARA, pour Confidentielafrique.com

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook




Avez-vous aimé cet article ? Commentez ou partager le sur Facebook ou Twitter Google+.


À propos conakrylemag Magazine

Retrouvez en live toute l'actualité Politique, économique, sportive culturelle et people Guinéenne en photos et vidéos. News et actualités de stars à Conakry , les meilleurs et les pires look de vos célébrités préférés...

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*