Je vous explique ici ce que le yankee de Donald Trump n’a pas compris.
donald-trump-lors-de-sa-rencontre-avec-barack
donald-trump-lors-de-sa-rencontre-avec-barack

Je vous explique ici ce que le yankee de Donald Trump n’a pas compris.

Alors qu’on n’a pas fini de parler du poulet grippé qui grippe les hommes et les envoie ad patres. Et alors qu’on s’étripe encore les méninges pour trouver un remède à la poussée de fièvre qui enfièvre les maladies infectieuses, voilà que la terre elle-même joue avec le mercure. Les Terriens ne savent plus où donner de la tête.

Leur planète est malade, grippée par une méchante fièvre qui, ont averti récemment les scientifiques, risque de la, euh, «chaudifier» mal mal.


Réunis à Marrakech, au Maroc lors de la 22e conférence des Nations unies (ONU) sur les changements climatiques, ou COP22, pas moins de cinq cents experts ont été unanimes, après avoir ausculté notre bonne vieille planète sous toutes ses coutures pendant de longues années, pour reconnaître qu’elle va plutôt mal. Leur rapport scientifique donne des frissons. Au train où vont les choses, la température de notre chère planète devrait passer de 1,8 °C à 4 °C en 2100, et le niveau des mers s’élever de 28 cm à 43 cm. Et cela, du fait des hommes eux-mêmes!


Jamais, en effet, constate-t-on, «les concentrations de dioxyde de carbone n’ont été aussi élevées depuis 650 000 ans»! De plus, «tout ce qui bouge sur la planète, glaciers, neige, océans en surface, témoigne de la réalité du réchauffement». On comprend donc que le Groupe intergouvernemental d’experts sur l’évolution du climat (GIEC) tire 650 000 fois la sonnette d’alarme afin que Dame Terre ne meure pas de sa fièvre. Une fièvre très grave, qui conduira «les événements climatiques extrêmes et les vagues de chaleur à se multiplier, les précipitations à augmenter dans l’hémisphère Nord et les sécheresses à s’aggraver, tandis que l’intensité des cyclones devrait s’accroître».

Au bas mot, «plus de deux millions de personnes seront amenées à déménager».
Bon. Tout cela peut paraître lointain, trop barbare, voire surréaliste pour certains. Pourtant, le sujet est préoccupant, si universel qu’un appel a été lancé pour que chacun contribue à faire baisser la température de la Terre. En France, l’association «Les Amis de la Terre» avait ainsi initié une opération dite «cinq minutes de répit pour la planète», une action symbolique pour sensibiliser les citoyens à la question du réchauffement climatique. Juste cinq minutes sans électricité en guise de signal à la promotion de comportements écocitoyens. 


Sans doute qu’en guise d’aspirine ou de paracétamol pour «désenfiévrer» la Terre, il y a mieux, mais ne dit-on pas que ce sont les petits ruisseaux qui font les grands fleuves? Au secours, Ta terre se meurt.

Abdoulaye Sankara

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

A propos conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

A lire aussi

Abdoulaye Sankara

Au bout d’un moment, c’est mon ventre qui a pris le relais.

Tanatè ? La dernière fois que j’ai voulu m’offrir une bonne Guiluxe avec du porc …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Avant que vous ne partiez... Soutenez une information de qualité au quotidien produite par une collaboration unique entre experts et journalistes. Soutenez notre média faite un don. Par Orange Money au 620 17 89 30. Merci !