votre espace publicite 2018

Facebook est en campagne pour un Internet plus sécurisé en Afrique

Facebook est en campagne pour un Internet plus sécurisé en Afrique
VOTRE NOTE

Facebook veut rendre Internet « plus sûr et plus fiable » en Afrique. C’est pourquoi l’entreprise américaine, premier réseau social mondial, a lancé ce 7 février 2017 une série d’initiatives visant à renforcer la sécurité sur Internet dans les pays africains. La cible ce sont les enfants et les jeunes, pour l’essentiel.

Le réseau social est en campagne avec plusieurs organismes publics et des organisations non gouvernementales africaines. Le slogan choisi est : « Agissons ensemble pour un Internet meilleur ! ». Parmi les partenaires africains de Facebook, il y a l’association kenyane Watoto Watch, spécialisée dans la protection de l’enfance. Il y a aussi, au Nigéria, le Centre international pour le développement du leadership ainsi que le Centre d’habilitation technologique des femmes. Le Comité des films et publications d’Afrique du Sud est également partie prenante, tout comme l’association JOXAfrica spécialisée dans la cause de l’enfance au Sénégal, Tech Women au Zimbabwe ainsi que la J Initiative et la fondation Ghana Internet Safety.

Ces organismes et bien d’autres reçoivent de Facebook des appuis financiers et marketing leur permettant de sensibiliser le public à la sécurité en ligne. Il est surtout organisé à Johannesburg (Afrique du Sud) et à Nairobi (Kenya) un évènement sur la promotion de la sécurité en ligne pour les étudiants, les enseignants, les parents et les législateurs.

Hormis la sensibilisation, Facebook met à la disposition des internautes africains des outils qu’il a développés pour sécuriser Internet. Il y a par exemple le bouton « je suis en sécurité », qui permet aux communautés de garder le contrôle et de se soutenir mutuellement pendant les crises, tout en garantissant leur sécurité en ligne. Il y a aussi les clés de sécurité U2F permettant de protéger son compte contre les hackers. Facebook a, par ailleurs, revu la conception de son Centre de sécurité, afin de fournir aux utilisateurs des informations qui leur permettront de contrôler leurs données.

A LIRE >>  Le gouvernement réagit après le verdict de la cour suprême

(Agence Ecofin)

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook



Avez-vous aimé cet article ? Commentez ou partager le sur Facebook ou Twitter Google+.

L'information en continu

Retrouvez en live toute l'actualité Politique, économique, sportive culturelle et people Guinéenne en photos et vidéos.Vous aimez cet article ? Suivez-nous via le RSS ou sur Facebook et lisez d'autres articles intéressants :

Recommandez pour vous

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.