Fodé Oussou « Alpha doit se débarrasser des extrémistes »
Dr Fode Oussou Fofana
Dr Fode Oussou Fofana

Fodé Oussou « Alpha doit se débarrasser des extrémistes »

La dernière sortie médiatique du porte-parole de la mouvance, Dr Saliou Bella Diallo, aura vigoureusement heurté la sensibilité de l’opposition, qui a réagi juste quelques heures après la diffusion de l’entretien. Ce, à travers une interview accordée à Guinéenews.

Dans cet entretien téléphonique, le Vice-président de l’Ufdg, par ailleurs président du groupe parlementaire Les libéraux démocratesdémonte les propos du Dr Saliou Bella Diallo, titille au passage Bantama Sow et Aboubacar Sylla. Puis, fait un clin d’œil à Alpha Condé.

Dr Fodé Oussou Fofana le fait entre ces lignes.

« Du coq à l’âne »

« Saliou Bella Diallo parle du coq à l’âne, parce que quand il s’exprime personne ne comprend ce qu’il veut dire. C’est une honte ça. Et ce que je veux dire, c’est qu’honnêtement, le porte-parole de la mouvance a pris l’habitude de souvent s’exprimer sans rien dire. J’ai comme l’impression qu’il est à l’image même de la mouvance présidentielle, parce que quand quelqu’un s’exprime comme ça pour ne rien dire, ça devient triste.

Les partis constituant la Codenoc (Coalition démocratique pour la nouvelle Constitution, ndlr) leur rêve le plus pieux, c’est de ne pas voir les partis d’opposition participer aux élections. C’est leur rêve le plus cher. Quand vous voyez un monsieur comme Aboubacar Sylla dire que son parti va s’arranger à avoir un groupe parlementaire, c’est que tous ces gens-là sont en train de rêver et d’encourager le président Alpha Condé à la faute, en lui disant qu’il est possible d’organiser les élections sans les partis d’opposition. Quand vous voyez un Bantama Sow et d’autres candidats à Mamou et à Pita, c’est parce qu’ils ont l’espoir que les élections vont s’organiser sans nous. »

« Alpha doit se débarrasser des extrémistes »

« Mais je voudrais leur dire clairement que c’est mieux pour le président Alpha Condé de se débarrasser des extrémistes de son camp et de s’entourer des gens qui sont capables de lui dire la vérité, pour qu’il comprenne une fois pour toutes que c’est lui le président de la Guinée et que si ce pays a des problèmes, c’est lui qui sera tenu responsable.

Qu’il revienne à la raison et qu’il se rappelle, lui, Alpha Condé, qu’en 2010, entre les deux tours de l’élection présidentielle, on est resté pendant quatre mois sans organiser les élections, parce qu’il avait dit à l’époque qu’il n’était pas d’accord avec le fichier et que dans ce fichier, il y avait des anomalies. S’il se rappelait de cela, s’il prenait conscience de cela, il aurait compris que c’est un droit, pour aller aux élections, d’être rassuré que le fichier électoral est bon.

Je ne sais pourquoi il ne dirait pas à la CENI – qui organise les élections – de rassurer tous les partis par rapport au fichier. S’il voulait la paix, il aurait purement et simplement interpelé le ministre de l’Administration du territoire sur l’installation des chefs de quartiers. Parce que les élections ont été organisées, il faut être dans un pays comme la Guinée, avoir comme conseillers les partis politiques cabines téléphoniques, constitués en majeure partie de gens qui sont incapables d’organiser une seule assemblée générale par an. Il y en a plein parmi eux qui n’ont pas de sièges. Le meilleur parmi eux, qui se bombe le torse, qui est à la fois le porte-parole de l’opposition et de la mouvance, ne peut pas mobiliser 50 personnes.

Il aurait pu donner des instructions à Bouréma Condé d’installer les chefs de quartiers et les conseillers régionaux. Il aurait pu examiner les préoccupations de l’opposition et les satisfaire. Mais comme lui-même il sait que si les élections sont organisées et que celles-ci sont transparentes, le RPG Arc-en-ciel lui-même ne fera pas plus de 18%. Donc, il a intérêt à revenir à la raison pour ne pas être responsable de ce qui va arriver. »

« Alpha doit revenir à la raison »

« Il faut qu’il revienne à la raison, pour ne pas qu’il ait le même sort que Blaise Compaoré. Vous savez, Blaise Compaoré, on l’avait conseillé, on l’avait averti, on lui avait même proposé des postes à l’internationale. C’est son entêtement avec les extrémistes qui étaient autour de lui qui l’a poussé à la faute ».

Par guineenews.org

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

A propos conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

A lire aussi

Thierno Ousmane Diallo

Thierno Ousmane Diallo est le prochain ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la Guinée en Espagne

Thierno Ousmane Diallo est le prochain ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la Guinée en Espagne …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Avant que vous ne partiez... Soutenez une information de qualité au quotidien produite par une collaboration unique entre experts et journalistes. Soutenez notre média faite un don. Par Orange Money au 620 17 89 30. Merci !