Accueil » Afrique » Gbagbo et Blé Goudé seront demandés s’ils « plaident coupables ou non coupables» à l’ouverture de leur procès.
Laurent Gbagbo
Laurent Gbagbo

Gbagbo et Blé Goudé seront demandés s’ils « plaident coupables ou non coupables» à l’ouverture de leur procès.

La Cour pénale internationale (CPI) a expliqué, vendredi, les dispositions pratiques pour l’ouverture le 28 janvier prochain du procès de l’ex-Chef de l’Etat ivoirien Laurent Gbagbo et son ancien ministre Charles Blé Goudé , annonçant que les deux accusés « se verront demander s’ils plaident coupables ou non coupables ».
Dans un communiqué transmis à APA, l’ouverture du procès est « programmée pour le jeudi 28 janvier 2016, à 9h30 (heure locale à  La Haye) devant la Chambre de première instance I de la Cour pénale internationale (CPI), composée de M. le juge Cuno Tarfusser (Italie), juge président, Mme la juge Olga Herrera Carbuccia (République dominicaine) et M. le juge Geoffrey Henderson (Trinité-et-Tobago) ».
Le procès débutera par la lecture des charges portes à l’encontre des deux accusés. Les juges vérifieront que les accusés comprennent la nature des charges à leur encontre. « MM. Gbagbo et Blé Goudé se verront demander s’ils plaident coupable ou non coupable », annonce la CPI.

Des déclarations liminaires orales seront présentées par le Bureau du Procureur, les équipes de la Défense, ainsi que les Représentants légaux des victimes, avant le début de la présentation des éléments de preuve de l’Accusation.

Laurent Gbagbo, ancien Président de la Côte d’Ivoire, a été remis à la CPI le 30 novembre 2011 et sa première comparution devant la Chambre préliminaire a eu lieu le 5 décembre 2011. Le 12 juin 2014, la Chambre préliminaire I a confirmé, à la majorité, quatre charges de crimes contre l’humanité (meurtre, viol, autres actes inhumains ou é à titre subsidiaire é tentative de meurtre, et persécution) à son encontre et l’a renvoyé devant une chambre de première instance pour y être jugé.

Charles Blé Goudé, né le 1er janvier 1972 à Niagbrahio, en Côte d’Ivoire, a été remis à la CPI le 22 mars 2014 par les autorités ivoiriennes suite à un mandat d’arrêt délivré par la CPI le 21 décembre 2011.

A LIRE >>  Côte d'Ivoire: fin des 8e jeux de la Francophonie à Abidjan

L’audience de confirmation des charges a eu lieu du 29 septembre au 2 octobre 2014. Le 11 décembre 2014, la Chambre préliminaire I a confirmé quatre charges de crimes contre l’humanité que constituent le meurtre, le viol, les autres actes inhumains ou é à titre subsidiaire é la tentative de meurtre, et la persécution à l’encontre de M. Blé Goudé et l’a renvoyé en procès devant une chambre de première instance.

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook




Avez-vous aimé cet article ? Commentez ou partager le sur Facebook ou Twitter Google+.


À propos conakrylemag Magazine

Retrouvez en live toute l’actualité Politique, économique, sportive culturelle et people Guinéenne en photos et vidéos. News et actualités de stars à Conakry , les meilleurs et les pires look de vos célébrités préférés…

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*