Libre opinionPolitique

Guinée : Le moment venu, toute cette mise en scène sera mise à nu.

Lorsqu’on possède une arme, c’est qu’on sait s’en servir. Et lorsqu’on sait s’en servir, on s’en sert quand cela devient nécessaire.
Si des manifestants étaient munis d’armes à feu lors des manifestations, ils ont dû logiquement s’en servir contre les forces de l’ordre. Dès lors, il est tout aussi logique de présenter à l’opinion nationale et internationale les manifestants qui ont été arrêté avec des armes et surtout les éléments des forces de l’ordre qui auraient reçu des balles tirées par ces manifestants.
En réalité, il est difficile voire impossible de trouver et de montrer des manifestants porteurs d’armes et qui auraient ouvert le feu sur les forces de l’ordre.
La communication officielle n’est rien d’autre qu’une manière de trouver des justifications au caractère violent de la répression et au nombre de morts enregistrées en cette journée dramatique du 22 mars. C’est vrai qu’il n’est pas facile d’assumer un tel carnage.
Mais personne n’est dupe.
Me Mohamed Traoré
Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook
A LIRE >>  L’armée guinéenne a enfin réussi le premier coup d’Etat de son histoire. Elle a enfin osé destituer de son vivant un despote qui se croyait invincible !

conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Activer les notifications    OK Non merci.