En Guinée, si la presse jouit d'une relative liberté, elle gagnerait à être consolidée chaque jour un peu plus.

En Guinée, si la presse jouit d’une relative liberté, elle gagnerait à être consolidée chaque jour un peu plus.

En Guinée, si la presse jouit d’une relative liberté, elle gagnerait à être consolidée chaque jour un peu plus. Cela consiste, entre autres, à ne jamais céder à la censure, à bannir l’autocensure et à éviter les détournements; combien de journaux ne roulent-ils pas pour tel ou tel groupe politique? Si la tentation est grande pour le politique de contrôler et de canaliser l’action de la presse, la tentation devrait être proportionnellement aussi grande pour la presse de résister à cette pression.

La presse se doit également d’avoir le courage de ses opinions sans toutefois se cantonner dans ce rôle de journal d’opinion. L’analyse doit s’appuyer sur une information juste et saine, libre ensuite au lecteur d’accepter ou de réfuter la proposition de réflexion qui s’y greffe. Tronquer les faits ou ne présenter qu’un aspect des choses participe à fausser le débat et à créer les conditions d’une liberté liberticide. Car, peu à peu, les positions se figent et se radicalisent avant l’implosion. La liberté sans la responsabilité mène à la dérive.

Le 3 mai doit être l’occasion pour tous les journalistes, tous les communicateurs, de se remettre en cause pour un nécessaire recentrage de l’action médiatique. Chacun doit cultiver son jardin.

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

A propos conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

A lire aussi

Abdoulaye Sankara

Au bout d’un moment, c’est mon ventre qui a pris le relais.

Tanatè ? La dernière fois que j’ai voulu m’offrir une bonne Guiluxe avec du porc …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Avant que vous ne partiez... Soutenez une information de qualité au quotidien produite par une collaboration unique entre experts et journalistes. Soutenez notre média faite un don. Par Orange Money au 620 17 89 30. Merci !