A LA UNEAfriquePolitique

Guinée : Le patron d’Ebomaf et propriétaire du Jet Privé avec lequel l’ancien président Alpha Condé effectuait ses voyages infinis, réclame à l’État guinéen plus de 20 millions d’euros non payés

Guinée : Le patron d’Ebomaf et propriétaire du Jet Privé avec lequel l’ancien président Alpha Condé effectuait ses voyages infinis, réclame à l’État guinéen plus de 20 millions d’euros non payés..

En effet, le patron du groupe #Ebomaf a révélé que l’État guinéen lui reste redevable de plus de 20 millions d’euros : «l’État guinéen, à travers la Présidence de la République, a utilisé mon aéronef de la compagnie des transports aériens de Liza Transport International à hauteur d’environ 20 millions d’euros. Il s’agit des déplacements présidentiels…

C’est vérifiable et je défie quiconque qui a une preuve de règlement de mes factures. Je poursuis l’État guinéen pour non non-respect des engagements auxquels il a souscrit. Je confirme et j’insiste qu’à la Présidence guinéenne, nous avons des factures à hauteur d’une vingtaine millions d’euros appartenant à société Liza Transport International (LTI).

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook
A LIRE >>  Le CNRD a systématiquement indiqué qu’Alpha Condé n’était pas un prisonnier.

conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Activer les notifications    OK Non merci.