Jeûne au Niger : les réseaux sociaux ont relayé l'apparition du croissant lunaire 
Le grand imam de la mosquée de Kintinian arrêté par le Préfet de Siguiri
Le grand imam de la mosquée de Kintinian arrêté par le Préfet de Siguiri

Jeûne au Niger : les réseaux sociaux ont relayé l’apparition du croissant lunaire 

Le Niger dont la population est constituée de 98 pour cent de musulmans, a entamé ce lundi le jeûne du mois de ramadan, après l’apparition, la veille, du croissant lunaire signalée dans plusieurs localités du pays et relayée par les réseaux sociaux.

C’est à cause d’une coupure générale d’électricité que les réseaux sociaux (Whatsapp et Facebook) ont largement été mis à contribution pour annoncer l’événement. Les SMS et les appels téléphoniques ont également fonctionné à plein régime pour faire passer l’information.

Les années précédentes, c’est de la localité où le croissant lunaire avait été observé que l’information remontait au chef-lieu de région dont l’autorité administrative, notamment le gouverneur, saisissait le ministère de l’Intérieur, chargé des Affaires religieuses.

Ce dernier informait le Conseil islamique qui, généralement, par le biais de son président, annonçait la nouvelle à la télévision et à la radio nationales.

 

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

A propos conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

A lire aussi

Siaka Barry et Ousmane Sonko

Siaka Barry apporte son soutien à Ousmane Sonko

MON SOUTIEN TOTAL AU PRÉSIDENT OUSMANE SONKO : Cher frère et ami Sonko, En ces …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.