Accueil » Afrique » L’exclusion et la ségrégation sont les terreaux favorables à l’émergence des extrémismes.
Capture d'écran du 8 août 2016 d'une vidéo de Boko Haram montrant son leader Abubakar Shekau | BOKO HARAM/AFP | HO, HO, HO
Capture d'écran du 8 août 2016 d'une vidéo de Boko Haram montrant son leader Abubakar Shekau | BOKO HARAM/AFP | HO, HO, HO

L’exclusion et la ségrégation sont les terreaux favorables à l’émergence des extrémismes.

DANGER MORTEL : L’exclusion et la ségrégation sont les terreaux favorables à l’émergence des extrémismes. Lorsqu’on n’offre aucune perspective aux jeunes, on les livre à Boko Haram, Daech et autres Etat Islamique. Le fanatisme est toujours alimenté par la faim et l’injustice.

Le Mali qui se désintègre aujourd’hui est en train d’en faire l’amère expérience. Le Sud favorisé, le Nord qui bat la dèche.

Au Nigeria, Boko Haram n’est pas tombé du ciel. Là-bas également, pendant que le Sud se soulait de pétrole, le Nord se noyait dans la pauvreté.

Entre le Mali, le Niger, le Nigeria et la Guinée, il y a des continuités ethniques et socioculturelles. Ce sont les mêmes peuples issus des mêmes origines ayant les mêmes us et coutumes.

Daech paniqué au Moyen Orient veut atterrir en Afrique de l’Ouest. Porte d’entrée par le mariage avec une femme peulh localisée entre le Mali et le Niger.

En Guinée existe un véritable bouillon de culture :

– Les Ecoles franco arabes, une véritable stupidité qui forment  des gens à on ne sait quel emploi. Quelqu’un qui est formé et qui n’a pas d’emploi est un danger en soi.

-Les extrémistes islamistes sont présents en Guinée, partout. Depuis leur intrusion en Guinée  par Kankan depuis 1960, ils ont essaimé. Ils ont leurs centres de formation aux arts martiaux, et c’est connu. Il y a quelques années, et cela avait été couvert par notre journal, ils ont tenu un séminaire international à Labé !

-Un projet guinéo allemand dans lequel nous étions partie prenante avait mené une étude sur le Djihadisme en Moyenne Guinée en 2013

A LIRE >>  La Guinée remporte une victoire devant le Cirdi

L’autre danger mortel pour la Guinée, c’est le changement climatique. La région est tellement abandonnée à elle-même que pour s’en sortir tout le monde tombe sur le couvert végétal : carbonisation et commercialisation sauvage de produits ligneux… Un danger pour la Guinée, le Mali, la Mauritanie, le Sénégal, la Gambie et la Guinée Bissao.

BML

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook




Avez-vous aimé cet article ? Commentez ou partager le sur Facebook ou Twitter Google+.


À propos conakrylemag Magazine

Retrouvez en live toute l’actualité Politique, économique, sportive culturelle et people Guinéenne en photos et vidéos. News et actualités de stars à Conakry , les meilleurs et les pires look de vos célébrités préférés…

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*