A LA UNEPolitique

Le devoir et l’implication de l’âge !

Par Abdoulaye Sankara

Le devoir et l’implication de l’âge !
Il paraît qu’à partir de 50 ans sous nos tropiques, on compte parmi les vieux. Ça, ce n’est pas quelqu’un qui décide. C’est une photographie de la population d’un pays.
Les démographes appellent ça, la pyramide des âges. C’est comme si je dis : il fait chaud. Ce n’est pas quelqu’un qui a décidé qu’il devait faire chaud, tel jour et à telle heure. Je suis content ou je ne suis pas content, j’aime mon voisin ou je déteste mon voisin, il fait chaud.Président de la Guinee
Donc si on est à partir de 50 ans, on est vieux. On connaît donc les grandes étapes de la vie politique du pays. Ça ne veut pas dire qu’on comprend tout. On peut même ne rien comprendre. Il y a aussi des gens qui s’en foutent totalement de la politique. Mais on peut dire ce qui s’est passé, et quels sont les acteurs.
Des gens sont nés avant le « non » historique de la Guinée à la communauté française, d’autres tout juste après. Ils ont vécu la Révolution. Ils étaient étudiants quand le CMRN arrivait aux affaires de l’État.
Ils ont été témoins. Malheureusement, on ne peut pas savoir ce qui se passe dans la tête de nos prochains. Ça, c’est l’être humain qui a été fabriqué comme cela. Mais on peux dire ce qui s’est passé, à quelle date ça s’est passé, qui a fait quoi ou dit quoi, et dans quelles circonstances.
Cette position de témoin implique une terrible responsabilité. Ne pas raconter n’importe quoi aux gens, suivant ses propres fantaisies et selon ses propres intérêts. Et il y a aujourd’hui des millions dans ce cas.
Pourquoi c’est comme cela ? Tout simplement parce que la vie est une continuité. Les nouveaux venus, les jeunes, écoutent les témoins, c’est-à-dire ceux qui ont plus de 50 ans. C’est sur la base de ces témoignages que les jeunes vont se faire une opinion. Et c’est en se basant sur cette opinion qu’ils vont construire leur vie future.
Réfléchissons ! Réfléchissons hein ! Réfléchissons beaucoup avant de raconter des choses aux jeunes. C’est une grave responsabilité de les conduire sur une fausse route. Car on sait qu’on égare ces jeunes. Il est impossible de ne pas le savoir. On sait donc qu’on fait mal, et on le fait quand même. On le fait !
Bonne journée de vendredi à tous !
PAR CONAKRYLEMAG.COM

— conakrylemag

A LIRE >>  ELHADJ ALSENY BARRY, PARRAIN DE LA MAMAYA 2024: UN CHOIX QUI INTERROGE L'HISTOIRE !

Author Signature for Posts

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous +224620178930 en Guinée en France +33698485752

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
error: Le contenu est protégé !

Adblock détecté

Conakrylemag.com fonctionne grâce à la publicité. Veuillez désactiver AdBlock en navigant sur notre site. Merci pour votre soutien. Cliquez sur l'icône AdBlock, en haut à droite, et suivez les conseils ci-dessous.