A LA UNEPolitique

Le service d’accueil dans l’administration publique : ce minimum auquel la population n’a jamais eu droit

Le service d’accueil dans l’administration publique : ce minimum auquel la population n’a jamais eu droit

Le service d’accueil et d’orientation est à lui seul un symbole de succès ou d’échec du fonctionnement d’un département dans la mesure où son état permet à l’opinion publique de mesurer la qualité des prestations qu’offre l’État. Le constat général dans l’administration Guinéenne est le dysfonctionnement structurel dans l’organisation du travail.

En effet, lorsqu’on arrive dans un département, il est quasiment impossible de trouver des indications claires et du personnel qualifié disponible pour orienter les populations selon leurs besoins.
C’est à croire que les services publics n’existent que pour des privilégiés (nantis, alphabetisés, influents…), alors que c’est l’ensemble du contribuable qui prend en charge l’administration afin qu’elle serve les populations avec courtoisie, respect et équité.

Combien de citoyens se sont sentis mal reçus ou refoulés dans les locaux d’une administration publique au point de renoncer à un droit ? Combien se sont retrouvés dans l’obligation de contourner une procédure légale en faisant recours à un moyen d’influence (corruption, favoritisme, népotisme…) pour satisfaire un besoin ?

Alors la réforme du service public doit commencer par ces éléments basiques qui sont à la fois des paramètres d’évaluation et des indicateurs de confiance. Et pour cela, les nouvelles technologies offrent d’immenses opportunités; de la création des portails numériques d’information aux formulaires de prise de rendez-vous pour faciliter l’accès aux services et réduire ainsi la souffrance des populations.

A LIRE >>  Le Général à la retraite Sekouba Konaté après 11 ans d'exil entre le Maroc, l'Ethiopie, les États-unis et la France.

L’illustration parfaite en est que le Guinéen est tellement méprisé par les services publics de son pays, lorsqu’il se retrouve ailleurs où on le traite avec respect et considération, il a l’impression de bénéficier d’un traitement de faveur.

Les cas d’exemple ne manquent pas auprès de ceux qui se rendent pour la première fois dans un hôpital, un service postal ou un commissariat de police d’un pays moderne. Ils sont généralement impressionnés par la qualité de l’accueil au point de se croire favoriser alors que ce n’est que dans l’ordre normal des choses. C’est pour dire que l’être humain est plus important que tout le reste.

Aliou BAH
#MoDeL

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Activer les notifications    OK Non merci.