Afrique

Liberia : Six femmes meurent chaque jour en couches (FNUAP)

Six femmes meurent chaque jour au Liberia en accouchant, a déploré, mercredi à Monrovia, le Représentant du Fonds des Nations unies pour la population (FNUAP) dans ce pays d’Afrique de l’Ouest.
Le Dr Oluremi Sogunro qui intervenait au cours de la signature d’un accord de coopération entre l’Ambassade de Suède et le FNUAP, a précisé deux des six femmes qui meurent tous les jours sont des adolescentes.

L’accord signé porte sur la réduction des grossesses chez les adolescentes.

Selon Sogunro, si le FNUAP et ses partenaires entreprennent des programmes tels que celui que le gouvernement suédois a signé avec son institution, le Liberia sera sur la bonne voie pour vaincre le taux élevé de mortalité maternelle.

« Avec ce programme, nous pouvons porter les décès maternels à zéro », a-t-il indiqué.

Il a toutefois souligné que la réduction ou l’éradication de la mortalité maternelle nécessite un effort de la part de tous.

Le patron du FNUAP au Liberia a en outre insisté sur la nécessité d’intégrer l’Education sexuelle complète (CSE) dans toutes les écoles, ce qui pourrait contribuer, selon lui, à lutter contre la mortalité maternelle dans le pays.

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook
A LIRE >>  Urgent Au Burkina Faso, des coups de feu entendus dans plusieurs casernes

conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Activer les notifications    OK Non merci.