Alpha-Condé-er-Emmanuel-Macron
Alpha-Condé-er-Emmanuel-Macron
Meilleure Vente n° 1
Fire TV Stick 4K Ultra HD avec télécommande vocale Alexa...
  • Le plus puissant des sticks lecteurs multimedia en streaming, avec une nouvelle...

Emmanuel Macron a qualifié mercredi de « crime contre l’Humanité » la vente de migrants africains comme esclaves en Libye, révélée par la chaîne américaine CNN.

« La dénonciation par la France est sans appel » et il faut que « nous puissions aller beaucoup plus loin pour démanteler les réseaux » de trafiquants, a affirmé le président après une rencontre à l’Elysée avec le président de la Guinée, Alpha Condé.

« Ce qui s’est passé (en Libye) est scandaleux (…) inacceptable », a jugé ce dernier, qui est aussi président en exercice de l’Union africaine (UA).

Pour Emmanuel Macron, « ce qui a été révélé » par CNN « relève bien de la traite des êtres humains. C’est un crime contre l’Humanité ».

Ce trafic « nourrit les délinquances les plus graves » et « les réseaux terroristes ». Il « génère 30 milliards d’euros par an, touche malheureusement 2,5 millions de personnes – et 80% des victimes sont des femmes et des enfants », a-t-il dénoncé.

Le chef de l’Etat a confirmé l’annonce faite par le chef de la diplomatie Jean-Yves Le Drian un peu plus tôt, que la France prenait « l’initiative au Conseil de sécurité » de l’ONU en demandant une réunion sur ce sujet.

A LIRE >>  Succession de Ouattara : le projet de révision constitutionnelle, ‘’une volonté d’écarter Guillaume Soro’’, selon une plate-forme de jeunes

« Je souhaite que nous puissions aller beaucoup plus loin dans la lutte contre les trafiquants qui commettent de tels crimes et coopérer avec tous les pays de la région pour démanteler ces réseaux », a-t-il ajouté, en appelant à l’adoption de « sanctions contre les trafiquants ».

La semaine dernière, un documentaire choc de la chaîne de télévision américaine CNN avait révélé l’existence d’un marché aux esclaves près de Tripoli, vivement dénoncé en Afrique et en Europe.

Depuis la chute en 2011 du régime de Mouammar Kadhafi, les passeurs, profitant du vide sécuritaire et d’une impunité totale en Libye, font miroiter à des dizaines de milliers de personnes cherchant une vie meilleure un passage vers l’Italie qui se trouve, à 300 kilomètres des côtes libyennes.

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook



Avant que vous ne partiez... Soutenez une information de qualité au quotidien produite par une collaboration unique entre experts et journalistes. Soutenez notre média faite un don. Par Orange Money au 620 17 89 30. Merci !

conakrylemag
Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

Ministère des Affaires Etrangères et des Guinéens de l’Etranger Communiqué sur la situation des Ressortissants Guinéens vivant en Libye

Previous article

Le Président Alpha Condé, en visite de travail à Paris, a rencontré le Président Emmanuel Macron

Next article

Comments

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You may also like

More in Afrique