Les perles de sankara

Le ministère de la Santé s’en fiche et puis, de toute façon, il n’a pas de moyens

    0
    Abdoulaye Sankara
    Abdoulaye Sankara
    Mode nuit

    Je vous le dis tout de go, j’ai quelques certitudes dans la vie. Je pense, par exemple, que pour accompagner une bonne bière, il n’y a pas mieux qu’une brochette, avec un peu de piment et quelques lamelles d’oignon. Ho que c’est bon!
    L’autre fois, j’étais dans un maquis à Matoto. Tout allait pour le mieux. Le monde était parfait. Chose rare, la brochette est arrivée en même temps que la bière. Sublime synchronisme. Tout allait si bien que j’ai bissé la bière et donc la brochette. Humm! Je reste fidèle à mes convictions. J’avale une gorgée de bière, je me lèche les babines, puis, je glisse le cube de viande dans la bouche. Beurk! J’ai tout recraché fissa. La viande était pourrie, gâtée, avariée. Salaud de boucher. Je lui aurais bien limé sa sale tête de maladie mais il avait un grand couteau et des épaules de Rambo.
    Alors, je me suis écrasé, repartant en pestant contre le monde en général et les bouchers en particulier.
    Dans ma voiture, je pensais à toutes ces saloperies qui traînent dans nos verres et nos assiettes. J’en avais mal au coeur, rien que d’y penser. De nos jours, à chaque fois que l’on mange, on risque sa peau. C’est vrai, quoi! Il y a des trucs bizarres dans les bouteilles. Paraît que le pain donne le cancer; quand je pense au nombre de sandwichs que j’ai avalés depuis des années… Salopards de boulangers! Escrocs! Et l’huile rouge? Parfois, elle contient du gasoil. Comme si j’avais l’estomac d’une voiture. Tout cela est à vomir.
    Chaque saison recèle ses pièges alimentaires. En ce moment, ce sont les citrons au carbure. Oh, ce n’est pas mortel. Non, ça a juste un goût de chiottes, bien en rapport avec la diarrhée que provoque l’absorption d’un seul de ces fruits à maturation accélérée. Tout cela pourquoi? Pour un peu d’argent!
    Le pire, c’est que personne n’est vraiment responsable. Les boulangers accusent le marché trop concurrentiel et les clients trop gourmands! Les bouchers chargent les grossistes et les grossistes vous renvoient aux éleveurs. Le ministère de la Santé s’en fiche et puis, de toute façon, il n’a pas de moyens. Je ne sais vraiment plus quoi faire. Me nourrir de bière? J’y pense. Mais enfin, vous me voyez dans un maquis commander une Guinness braisée et des capsules frites ?


    conakrylemag Magazine
    Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ...

    Comments

    Leave a reply

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    You may also like