Le tout n'est pas d'être député. Il faut pouvoir influer sur le vote au sein du parlement.
Assemblée-National-Guinée
Assemblée-National-Guinée

Le tout n’est pas d’être député. Il faut pouvoir influer sur le vote au sein du parlement.

Certains acteurs politiques reprochent aux anciens députés de l’opposition de n’avoir pas fait grand chose en terme de proposition de loi, de contrôle de l’action gouvernementale ou de mise en place de commissions parlementaires d’enquête pour éclaircir les multiples cas de malversations financières dénoncées notamment par la presse pendant les six dernières années. C’est un fait. Mais pour être plus objectif sur cette question n’est-il pas utile d’aller au-delà du simple constat ?

Le principe de fonctionnement d’un parlement repose sur le vote. Aucun député pris individuellement, hormis, le Président de l’Assemblée nationale n’a des pouvoirs propres. Sa mission s’exerce dans le cadre de son vote. Certes, le parti au pouvoir n’avait pas la majorité absolue au sein l’ancienne Assemblée nationale. Mais il disposait d’un nombre de députés suffisant pour pouvoir adopter ou rejeter tout texte de loi, toute décision pour lesquels la majorité qualifiée n’était pas requise. Cela pourrait peut-être expliquer peut-être que les députés de l’opposition qui étaient obligés de se plier à la loi de la majorité n’aient pu porter avec succès aucune initiative parlementaire.

Ceux des acteurs politiques qui faisaient ces critiques aux députés de l’opposition et qui sont eux-mêmes députés aujourd’hui doivent sans doute se rendre à l’évidence que la tâche n’était pas aussi facile. Dans un parlement où le parti au pouvoir dispose de plus de la majorité absolue sans compter ses alliés qui gravitent autour de lui, la tâche sera plus dure encore pour les quelques députés se réclamant de l’opposition et qui comptent jouer pleinement leur rôle qui est attendu deux.

Lorsqu’on entend M. Baadiko Bah sur une radio de la place évoquer une convention de prêt signée entre la Guinée et une société étrangère ainsi que les remarques jugées pertinentes qu’il aurait soulevées lors de l’adoption de ce document et qui n’ont pas été prises en compte, l’on s’aperçoit qu’il était impuissant face à la machine de vote du Pouvoir au sein de l’Assemblée nationale. Il a beau avoir un esprit critique et apporter les critiques constructives, il ne pouvait empêcher le vote majoritaire. Comme quoi, le tout n’est pas d’être député. Il faut pouvoir influer sur le vote au sein du parlement.

Une réflexion de Me Traoré ex bâtonnier !

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

A propos conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

A lire aussi

Aliou Bah MoDeL

N’acceptons pas de tomber dans le piège du manipulateur désespéré !

N’acceptons pas de tomber dans le piège du manipulateur désespéré ! À l’évidence, Alpha Condé …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Avant que vous ne partiez... Soutenez une information de qualité au quotidien produite par une collaboration unique entre experts et journalistes. Soutenez notre média faite un don. Par Orange Money au 620 17 89 30. Merci !