Opinion : "Je vais le dire simple et cru." Par Damaropremier
Damaropremier Camara journaliste animateur télé à espace tv Guinée et créateur de l'autre journal

Opinion : “Je vais le dire simple et cru.” Par Damaropremier

Je vais le dire simple et cru.
Ces gouvernements, les pires malédictions. Ils n’ont été en rien la solution pour le pays.
Certaines habitudes ont la peau dure. Le cas de la Guinée, les élections ne sont pas la panacée.
On ira toujours aux urnes, voter pour les mêmes clans qui pourrissent notre destin depuis la nuit des temps. Depuis toujours nous les aidons à assouvir leurs désirs de pouvoir. Nous les aidons à nous appauvrir et à sucer le pays pour le vider de sa richesse.
Nous ne sommes pas que des victimes de ces gens. Nous sommes aussi responsables de tout ce que ce pays traverse. Nous encaissons, nous cautionnons et parfois aveuglement. Au fond de nous, nous le savons et pertinemment.
Les élections sont une prescription. Les élus signent un CDI avec le peuple. Il faut impérativement resté dans les limites de ce contrat. Le temps, le seul juge appréciera leurs actions après eux.
L’opposition elle, est comme un magasin de pièces de rechange où il faut aller piocher pour rétablir la faille…
La notre ressemble à une échoppe de friperie. C’est beau et semble unique mais ça fera long feu. Quelle déception !
J’ai toujours attendu de la voir un jour cette opposition guinéenne manifester contre le délestage du courant électrique, contre le manque d’eau, pour exiger le paiement des impôts par les entreprises, pour la défense des droits même les plus élémentaires des citoyens, des femmes et des enfants, pour la construction d’écoles et des hôpitaux, des maisons des jeunes, des routes, pour une couverture sanitaire universelle, exiger du gouvernement des résultats concrets dans la gestion de la chose publique….
Il y a tellement de choses pour et contre lesquelles il faut se battre mais elle a choisi que de défendre que ses intérêts politiciens.
En cette période de crise sanitaire j’attendais de voir une opposition exiger du gouvernement des mesures sérieuses pour empêcher la propagation du virus mortel le COVID 19, et bien avant distribuer des kits sanitaires aux populations, à s’investir eux-mêmes dans le cadre de la riposte contre cette pandémie. Mais à ce qu’il paraît il y a plus intéressant et prioritaire, les élections pour qu’une fois élus ils viennent perpétuer la même bêtise.
Plus de 100 âmes ont été ôté ces dernières années dans les manifestations politiques. On en parle plus depuis belle lurette. Ça choque personne. Des martyrs ? Je ne sais pas si je dois pleurer ou rire. Là où elles sont ces victimes, elles regrettent très amèrement de s’être sacrifiés pour du vent. Le système est bien ancré et pas prêt de changer tant que nous même peuple ne décidions pas de changer avant de faire renverser ce système pourri et luciférien.
Damaropremier Camara
journaliste animateur télé à espace tv Guinée
et créateur de l’autre journal et du site imedia.net
Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

A propos conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

A lire aussi

Fabou Camara, le nouveau visage de la terreur en Guinée.

OPINION : ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE : UN FAUX COUP FOMENTÉ PAR LE COMMISSAIRE FABOU POUR TENTER D’ACCUSER L’UFDG ET SON CHAMPION

ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE : UN FAUX COUP FOMENTÉ PAR LE COMMISSAIRE FABOU POUR TENTER D’ACCUSER L’UFDG …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Avant que vous ne partiez... Soutenez une information de qualité au quotidien produite par une collaboration unique entre experts et journalistes. Soutenez notre média faite un don. Par Orange Money au 620 17 89 30. Merci !