Tentative avortée de coup d'Etat au Niger

Tentative avortée de coup d’Etat au Niger

Au moins quatre officiers supérieurs des Forces armées nigériennes (FAN) seraient aux arrêts depuis mardi au motif qu’ils seraient en train de comploter en vue de perpétrer un coup d’Etat, ont annoncé plusieurs medias internationaux.

Parmi les militaires arrêtés, on peut citer le général Salou Souleymane, inspecteur général des armées et de la gendarmerie, et le lieutenant Hambally qui serait en fuite de même que le colonel Dan Haoua, commandant de la base aérienne de Niamey et le commandant Naré, chef du bataillon d’artillerie de Tillabéry.

Selon Moussa Aksar, directeur de publication du bihebdomadaire L’Événement – journal proche du pouvoir –, invité du journal de la mi-journée sur la radio Anfani, le coup d’Etat en préparation était programmé pour être perpétré ce jour même, en l’absence du président de la république qui se rend à Maradi, à quelques 500 km à l’Est de Niamey, pour y présider les manifestations entrant dans le cadre de la fête de la république, célébrée le 18 décembre de chaque années, avant d’être ramené au 17 décembre.

Si le général Salou est connu pour avoir participé au coup d’Etat de Salou Djibo, et pour avoir été membre du CSRD (Conseil Suprême pour la Restauration de la Démocratie), le lieutenant Hambally, a pour sa part plusieurs fois été cité dans des présumés complots ayant émaillé le premier quinquennat de la 7ème république.

Les Nigériens sont dans l’expectative à défaut d’une communication officielle sur cette affaire qui intervient au lendemain d’une attaque présumée sur le nouveau siège en construction du PNDS (Parti nigérien pour la démocratie et le socialisme), dans la nuit du 13 au 14 décembre, et à trois mois à peine des élections générales.

On rappelle que lors d’un Conseil des ministres extraordinaire qui s’est déroulée le lundi dernier, le gouvernement a procédé au remplacement des responsables des renseignements généraux.

Selon Moussa Aksar, les arrestations se poursuivent dans les rangs des militaires et des hommes politiques seraient également impliqués dans cette tentative de coup d’Etat.

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

A propos conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

A lire aussi

Guillaume Kigbafori SORO

Le Conseil Constitutionnel de Koné Mamadou a commis le plus grand crime, le véritable coup d’état civil depuis l’indépendance en 1960.

Le Conseil Constitutionnel de Koné Mamadou a commis le plus grand crime, le véritable coup …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Avant que vous ne partiez... Soutenez une information de qualité au quotidien produite par une collaboration unique entre experts et journalistes. Soutenez notre média faite un don. Par Orange Money au 620 17 89 30. Merci !