votre espace publicite 2018

Togo: un archevêque appelle Faure Gnassingbé à partir en 2020

Togo: un archevêque appelle Faure Gnassingbé à partir en 2020
5 (100%) 1 vote

L’archevêque émérite de Lomé (1992 à 2007) et ancien président de la conférence nationale en 1991, Mgr Philippe Fanoko Kpodzro, a appelé mercredi le président Faure Gnassingbé à partir à la fin de son mandat en 2020.

« En toute humilité, je réitère la demande de la réhabilitation de la constitution de 1992 dans son intégralité, avec toutes ses implications juridiques. Ce qui suppose que notre chef de l’Etat finisse complètement, convenablement et dignement son mandat actuel et accepte de ne plus se représenter aux élections de 2020, ce qui sera tout à son plus grand honneur », a déclaré Mgr Kpodzro, lors d’une conférence de presse.

« J’appuie tous ceux qui demandent qu’il (Faure Gnassingbé) s’en aille en 2020. Je ne dis pas qu’il quitte aujourd’hui. Il faut laisser le chef de l’Etat terminer complètement, dignement le mandat en cours », a poursuivi le prélat en ajoutant : « l’entêtement à ne pas quitter le pouvoir, c’est diabolique ».

Dans le même temps, les forces armées togolaises (Fat) ont renouvelé leur « soutien » à Faure Gnassingbé lors de la présentation de leur rapport d’activités en 2017.

« Les Forces armées togolaises, fidèles à leur engagement, soutiennent sans réserve votre politique de la main tendue, afin d’amener tous les fils et filles du pays, autour d’une même table de discussions, dans le but de trouver des solutions pérennes à la crise sociopolitique », souligne la déclaration rendue publique par les officiers supérieurs.

« C’est l’occasion pour nous de vous renouveler notre gratitude, notre loyauté, ainsi que notre soutien indéfectible et sans faille à votre politique de réconciliation, de dialogue et de développement durable », ajoute le texte.

Ces deux prises de position interviennent la veille de l’ouverture des travaux préparatoires du dialogue entre le pouvoir et l’opposition.

A LIRE >>  L'EGYPTE ENQUÊTE APRÈS L'ATTAQUE D'UN HÔTEL DANS UNE STATION TOURISTIQUE

Les discussions s’ouvriront lundi à Lomé en présence du président ghanéen Nana Akufo-Addo, un des médiateurs dans la crise qui secoue le Togo depuis six mois.

Le président du Togo, Faure Gnassingbé, actuellement à la tête de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’ouest (Cédéao), fait face depuis septembre 2017 à une très forte contestation populaire.

Quasiment chaque semaine, des marches pour demander sa démission et la limitation à deux du nombre de mandats présidentiels rassemblent des milliers, voire des dizaines de milliers de personnes.

Faure Gnassingbé a succédé en 2005 à son père, le général Gnassingbé Eyadéma, qui avait dirigé sans partage le pays pendant 38 ans.

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook



Avez-vous aimé cet article ? Commentez ou partager le sur Facebook ou Twitter Google+.

L'information en continu

Retrouvez en live toute l'actualité Politique, économique, sportive culturelle et people Guinéenne en photos et vidéos.Vous aimez cet article ? Suivez-nous via le RSS ou sur Facebook et lisez d'autres articles intéressants :

Recommandez pour vous

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.