votre espace publicite 2018

TRAFIC DE MIGRANTS: UN ERYTHRÉEN EXTRADÉ DU SOUDAN VERS L’ITALIE

TRAFIC DE MIGRANTS: UN ERYTHRÉEN EXTRADÉ DU SOUDAN VERS L’ITALIE
VOTRE NOTE

Un Erythréen soupçonné d’être à la tête d’un important réseau de trafic de migrants a été extradé depuis le Soudan vers l’Italie, a-t-on appris mercredi de source policière.

Medhanie Yehdego Mered, 35 ans, recherché depuis 2015 pour trafic d’êtres humains, a été arrêté à Khartoum fin mai et extradé vers l’Italie lundi soir, a précisé la police dans un communiqué.

« Mered est considéré comme l’un des plus importants trafiquants opérant sur la route entre l’Afrique sub-saharienne et la Libye », selon ce texte.

« Il a non seulement dirigé des opérations en Afrique mais aussi informé ses collègues trafiquants en Italie des arrivées de bateaux, pour permettre à ces migrants de continuer leur voyage vers leur destination finale », l’Europe, a ajouté la police.

Un responsable policier soudanais a indiqué à l’AFP, sous couvert d’anonymat, que Mered était accusé de faire traverser la Méditerranée à « des jeunes d’Ethiopie, d’Erythrée, de Somalie et du Soudan via le Soudan, la Libye ou l’Egypte ».

Des écoutes téléphoniques ont révélé que ce trafiquant était en contact avec des homologues en Europe, particulièrement aux Pays-Bas et en Scandinavie, et qu’il occupait « un poste à responsabilités dans ce réseau criminel organisé », a précisé la police italienne.

Il a également démontré son « absence de scrupules » et son « mépris » pour la vie humaine, a-t-elle ajouté.

C’est la remière fois qu’un responsable de trafic d’êtres humains est arrêté en Afrique et extradé en Italie, où des milliers de migrants arrivent chaque année, principalement depuis l’Afrique sub-saharienne.




Avez-vous aimé cet article ? Commentez ou partager le sur Facebook ou Twitter Google+.

A LIRE >>  Le Représentant Pays du PAM distingué dans l’Ordre du mérite de l’Education nationale avant son départ de la Côte d’Ivoire

Recommandez pour vous

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.