Un réveil difficile à Labé
Hoggo Mbouro

Un réveil difficile à Labé

Un réveil difficile à Labé (23/01/2020)

Une circulation peu dense, le commerce partiellement ouvert, quelques élèves sur la route de l’école et des altercations entre forces de l’ordre et syndicalistes à l’école de Hoggo Mbouro.

Egalement, des pneus sont brulés au niveau du rond Hoggo Mbouro et des barricades érigées un peu loin de là, au carrefour paraya.
Au niveau de la résidence du gouverneur, à sassé, au rond-point banque central, à Dianyaabhe et au Tinkisso, on peut observer la présence des forces de l’ordre avec leurs pickups.

Si vous êtes dans la ville, soyez prudents car il faut rappeler que l’appel à la résistance lancée par le FNDC reste maintenue dans la ville de Labé, même si cela a été suspendue dans la capitale Guinéenne.

Source : Ibou Diallo

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

A propos conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

A lire aussi

la commune urbaine de Labé en collaboration avec l’AJDL à procédé à la remise du tronçon BICIGUI- SASSE, après sa rénovation ce lundi 17 août 2020

la commune urbaine de Labé en collaboration avec l’AJDL à procédé à la remise du …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Avant que vous ne partiez... Soutenez une information de qualité au quotidien produite par une collaboration unique entre experts et journalistes. Soutenez notre média faite un don. Par Orange Money au 620 17 89 30. Merci !