votre espace publicite 2018

Une présentatrice de télévision égyptienne emprisonnée pour fausse information

Une présentatrice de télévision égyptienne emprisonnée pour fausse information
VOTRE NOTE
La présentatrice de télévision égyptienne, Mouna Iraghi, a été condamnée à 6 mois de prison et une amende de 1.000 livres (128 dollars) après avoir été reconnue coupable de diffamation, insulte et diffusion de fausse information, a-t-on appris de source judiciaire vendredi au Caire.
Mlle Iraghi avait présenté en décembre dernier une émission télévisée sur ce qu’elle a appelé ‘’une attaque contre un nid de perversion sexuelle ».

Elle avait diffusé notamment des images montrant l’arrestation d’un groupe d’hommes dans un hammam populaire au Caire.

Le verdict comporte également le versement de compensations à hauteur de 10.000 livres (1280 dollars) aux victimes.

Les personnes se trouvant dans le hammam, 26 environ, avaient été arrêtées ce jour là et accusées d’adultère.

Elles ont été par la suite accusées en janvier dernier sur la base d’un rapport de la médecine légale.

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

A LIRE >>  FOOT GHANA DÉCÈS TRAGIQUE D’URIAH ASANTE

Recommandez pour vous

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.