22 janvier 2007, les guinéens étaient ébahis et scandalisés par les tueries perpétrés au pont Tombo.
Bah Oury

22 janvier 2007, les guinéens étaient ébahis et scandalisés par les tueries perpétrés au pont Tombo.

22 janvier 2007, les guinéens étaient ébahis et scandalisés par les tueries perpétrés au pont Tombo. Les jeunes manifestants arrosés par des tirs d’armes à feu tombérent comme des mouches. Souvenons-nous de notre histoire! Qu’est devenu le slogan ” Plus jamais ça!”

A force de subir encore et encore des brimades, des humiliations, des injustices et des tueries nous nous habituons à cette funeste barbarie. L’indignation devient alors parcellaire et sélective. C’est le terreau recherché par les dictatures. S’indigner est un acte de résistance!

La Guinée un pays magnifique , riche et dont le panaroma est des plus enchanteurs. Ce pays était prédestiné d’être la locomotive de l’Afrique de l’Ouest”. Mais elle est bloquée et préssurée par ses dirigeants qui depuis 60 ans l’empêchent de prendre son élan ! “Y ‘en a marre”!

Bah Oury

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

A propos conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

A lire aussi

Habib Marouane Dinguiraye

Le partage du gâteau national, I chop, You chop !

Le partage du gâteau national, I chop, You chop ! «Hier, les chèvres étaient attachées, …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Avant que vous ne partiez... Soutenez une information de qualité au quotidien produite par une collaboration unique entre experts et journalistes. Soutenez notre média faite un don. Par Orange Money au 620 17 89 30. Merci !