Afrique

AFRIQUE DU SUD: LA « BOURSE DES VIERGES » JUGÉE ILLÉGALE

Les bourses universitaires accordées aux jeunes femmes qui restent vierges sont anticonstitutionnelles, a estimé vendredi une commission gouvernementale sud-africaine quelques mois après l’introduction de ce programme qui avait suscité l’indignation des féministes.

La municipalité d’Uthukela dans la province du KwaZulu-Natal (nord-est) avait accordé à 16 étudiantes des bourses universitaires à condition qu’elles soient vierges et qu’elles le restent le temps de leurs études.

En mars, la mairesse de la municipalité, Dudu Mazibuko, avait expliqué à l’AFP que cette mesure était destinée à lutter contre le sida et les grossesses précoces chez les adolescentes.

Mais une enquête conduite par la commission pour l’égalité des genres, dont les membres sont nommés par le gouvernement, a conclu que cette bourse était illégale.

« Attribuer une bourse en fonction de la virginité des étudiantes est profondément discriminatoire », a estimé la commission. « Cela va à l’encontre des dispositions constitutionnelles sur la dignité, l’égalité et la discrimination », a-t-elle ajouté, donnant 60 jours à la municipalité pour répondre à sa recommandation de clore le programme.

L’une des conditions pour obtenir la « Bourse des vierges » est de subir, pendant les vacances, des tests de virginité effectués par des femmes plus âgées. Le montant de la bourse varie, mais peut atteindre plusieurs milliers de dollars par an.

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook
A LIRE >>  Urgent Au Burkina Faso, des coups de feu entendus dans plusieurs casernes

conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Activer les notifications    OK Non merci.