A LA UNELibre opinion

Il avait agit militairement sans discernement, le voilà débarqué militairement sans ménagement.

je suis resté sans mots.

Il avait agit militairement sans discernement, le voilà débarqué militairement sans ménagement.

Les réseaux sociaux n’ont pas que leur face sombre. Ils apportent parfois, des lumières à des endroits et/ou des situations habituellement obscures pour être visibles.

Depuis que j’ai visionné la vidéo où le Prefet de Siguiri en véritable potentat donne l’ordre à ses subalternes de tondre les cheveux des jeunes élèves en situation d’examen, je suis resté sans mots.

Apprendre son limogeage ce soir m’a réjouis à plus d’un titre. Ce jeunes élèves au-delà de l’humiliation qu’ils ont subis devant leurs camarades, ont subi une véritable torture physique et psychologique.

Ceci est à mettre à l’actif des réseaux qui ont permis aux guinéens de découvrir ces images d’un autre âge avec indignation

Ces élèves viennent chacun d’un lycée où il y’a des responsables pédagogiques en charge de veiller au respect des règlements intérieurs de leurs écoles respectives.

Que le Préfet se substitue à ces responsables pour tondre publiquement les cheveux de ces jeunes élèves, c’est inacceptable.

Avec son limogeage, il va désormais appliquer ses règles militaires à ses subalternes au camp ou à ses progénitures s’il en dispose.

Bravo au colonel Doumbouya pour cette promptitude qui rappelle qu’on n’est pas responsable pour s’autoriser du tout et du n’importe quoi dans l’exercice de ses fonctions.

A LIRE >>  Groupage colis Conakry Paris

La dignité des enfants est restaurée; je m’en réjouis.

Sow Boubacar, Switzerland 🇨🇭

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Activer les notifications OK Non merci.