A LA UNELibre opinion

La guerre contre le terrorisme est une guerre asymétrique.

L’armée américaine avec tous ses moyens n’a pas pu vaincre les talibans afghans. Les soldats US ont dû déménager à la cloche de bois. Quelques années plus tôt, la puissante armée russe avait elle aussi quitté l’Afghanistan dans des conditions peu honorables. Inutile de rappeler la mésaventure de la même armée américaine au Vietnam et en Somalie.

En Afrique de l’Ouest, on reproche à des Chefs d’État de ne pas mettre suffisamment de moyens à la disposition de l’armée dans le cadre de la lutte contre le terrorisme. Il est vrai que dans les pays victimes d’attaques terroristes, les dirigeants ne font pas souvent tout ce qu’il faut pour mettre les soldats dans les conditions nécessaires pour exécuter leur mission de défense de l’intégrité de leurs territoires. Pendant que les hommes en uniforme qui se battent sur différents fronts manquent cruellement de tout ou presque et que leurs familles sont dans le dénuement le plus total, les politiques et leurs proches se vautrent quant à eux dans un luxe insolent.

Mais l’incapacité des armées des pays victimes du terrorisme dit djihadiste et leurs alliés occidentaux ( français notamment) à endiguer le phénomène terroriste s’explique-t-elle uniquement par le manque ou l’insuffisance des moyens mis à la disposition des forces de défense?

A LIRE >>  CNRD : La durée qui fera durer la transition en faisant oublier l'essentiel

Sans être expert de la question, on sait que la guerre contre le terrorisme est une guerre asymétrique. Il n’y a pas clairement deux armées qui s’affrontent dans une guerre conventionnelle. Autrement dit, il n’y a pas souvent un ennemi clairement défini que les militaires affrontent. Les terroristes sont très souvent des gens qui vivent au sein des populations, qui mangent avec elles, fréquentent les mêmes endroits que les populations, bref, qui se confondent aux populations. Ce qui rend parfois non identifiables. Surtout que le renseignement fonctionne très mal dans ce pays.

Au regard de ces quelques difficultés, il ne faudrait peut-être pas imputer l’entière responsabilité de l’échec de la lutte anti-terroriste sur les seuls dirigeants. Il ne s’agit pas de les exonérer de toute responsabilité. Mais ils ne peuvent être tenus pour responsables de tout ce fiasco.

Et dans tous les cas, il n’est pas certain que les militaires renversent les régimes civils soient à même de vaincre les terroristes. Il faut donc savoir raisin garder pour ne pas cautionner toutes sortes d’aventures militaires.

Par ailleurs, il faut flétir aussi les agissements de tous ces dirigeants qui se font porter à la tête des États par des moyens démocratiques et qui, une fois au pouvoir, favorisent par leurs actions ou inactions, la mauvaise gouvernance. Ce sont eux qui donnent les meilleurs arguments aux militaires pour s’emparer du pouvoir. Et,comme on peut s’y attendre, les populations, excédées par la corruption, les détournements de fonds et autres infractions économiques, finissent par acclamer ces prises illégales de pouvoir alors même qu’elles n’ont pas la garantie que les  » libérateurs » sont plus vertueux que ceux qu’ils ont chassés du pouvoir.

A LIRE >>  Il est indéniable que ce sont les actions des militants pro démocratie qui ont motivé l'armée a prendre ses responsabilités le 5 septembre 2021.

C’est juste l’avis d’un profane sur un phénomène très complexe.

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Activer les notifications    OK Non merci.