Le 22 mars 2020, la Guinée « adoptait » une nouvelle constitution

Alpha Condé Président du RPG AEC
Le 22 mars 2020, la Guinée « adoptait » une nouvelle constitution destinée à remplacer celle de 2010 affublée de tous les qualitatifs péjoratifs.
Un an après, on attend toujours les changements qui avaient été promis par les porteurs du projet de changement de constitution notamment la fin des MGF, la fin des mariages précoces, l’allaitement maternel, le partage de propriété, la parité homme/femme, un environnement sain, un meilleur partage de la prospérité…
Vous pouvez continuer la liste des promesses, des changements socio-économiques que la nouvelle était censée apporter afin d’établir un bilan.
Un an c’est peu dans la vie d’un pays mais c’est suffisant pour penser à  » un petit bilan » des changements apportés par la nouvelle constitution relativement aux conditions de vie des citoyens.
Me Mohamed Traoré
Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook
A LIRE >>  Une quarantaine de jeunes gens arrêtés par la police dans différentes boîtes de nuit et autres lieux de récréation.

About conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.