A LA UNELibre opinion

Le colonel Doumbouya sans l’avouer, est entrain de prendre la Guinée là où Alpha Condé l’avait laissé en étant encore plus musclé que son prédécesseur.

Depuis le 05 septembre 21, le CNRD c’est le Colonel Doumbouya et le Colonel Doumbouya, c’est le CNRD. Qu’on ne me parle donc, pas d’une aile à ses côtés qui serait toxique.

Il y’a une année en arrière, ceux qui demandent aujourd’hui à Doumbouya d’œuvrer en faveur d’une sortie par la grande porte, demandaient la même chose à Alpha Condé.

La question que l’on se pose est de savoir si cette fameuse « GRANDE PORTE » existe. Alpha Condé déclarait souvent avoir pris la Guinée là où Sékou l’avait laissé.
Aujourd’hui, le colonel Doumbouya sans l’avouer, est entrain de prendre la Guinée là où Alpha Condé l’avait laissé en étant encore plus musclé que son prédécesseur.

La Guinée est un pays abonné au désenchantement. Les hommes changent, le système persiste et finit par demeurer. L’environnement social est si pollué que les montagnes n’accouchent que des souris.

Depuis au temps de la révolution, on continue à accuser l’entourage de nos présidents successifs pour justifier les déviations, les manquements ou les abus de ceux-ci.

J’ai toujours considéré cette façon de voir ou d’analyser l’échec de nos chefs d’État comme simpliste. Le poisson pourrit par la tête. Un chef d’État qui a une vision, une ambition et un programme pour son pays, pour sa présidence, est libre de faire le choix des hommes pouvant l’accompagner.

A LIRE >>  L'échec des projets informatiques dans l'administration publique en Guinée

Je prends le contre-pied de ceux qui parlent de tel ou tel Président qui serait pris en otage, pour dire qu’il n’y a nullement une quelconque prise d’otage.

L’entourage ne prend pas en otage le Président et le Président non plus, ne prend pas en otage son entourage. Le Président en fonction de son ambition personnelle et son programme met en place un entourage composé des hommes et des femmes acquis à sa cause.

Personnellement, aussi bien en politique que dans la vie de tous les jours, je n’ai jamais cru au hasard. Pour moi, le hasard n’existe pas.
Quand un Président fait le choix libre de se faire entourer d’une équipe composée des personnes de son choix, il le fait en toute connaissance de cause.

Comme disent les autres, ce sont toujours les oiseaux de même espèce qui volent ensemble, il y’a cependant, certains qui volent plus vite et se distinguent plus rapidement que les autres.

Dans les rapports humain, la seul chose qu’on ne peut pas choisir, c’est qui peut-être son parent. Un Président a tous les loisirs de choisir ses collaborateurs en toute connaissance de cause.

Le colonel Doumbouya vole aujourd’hui au dessus de nos têtes avec les gens de son espèce, il faut donc, une bonne fois, arrêter de nous parler d’une certaine aile du CNRD qui serait toxique et avoir le courage de dire que c’est le CNRD qui commence à révéler sa toxicité.

A LIRE >>  Concertation et Dialogue : Les deux mots les plus utilisés actuellement par les guinéens .  Par Aboubacar Sakho  Journaliste

Sow Boubacar, Switzerland 🇨🇭

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Activer les notifications    OK Non merci.