Les Intellectuels intègres. Ils prennent position par conviction, non par intérêt. Ils ne sont pas prisonniers d’un clan, d’une tribu. Ils résistent aux pressions.

LU POUR VOUS Les Intellectuels intègres. Ils prennent position par conviction, non par intérêt. Ils ne sont pas prisonniers d’un clan, d’une tribu. Ils résistent aux pressions.
Ils n’ont pas peur. Ils ne monnayent pas leur notoriété en échange de récompenses morales ou matérielles. Ils n’hésitent pas à aller contre les vents dominants si cela correspond à l’idée de ce qui leur paraît juste. Ils ont bien sûr des engagements, mais qui ne sont pas le résultat d’avantages ou de solidarité clanique, sociale, religieuse ou ethnique. Ils relèvent plutôt d’une recherche d’universel. Ils sont capables de penser contre eux et pour tous. Ils ne calculent pas avant de prendre position si ce qu’ils vont exprimer va plaire ou non, si cela va augmenter ou non leur popularité ou leur compte en banque. Il se demandent à l’inverse si cela est juste ou pas, et ne peuvent avoir recours au mensonge car leur désir d’universel en serait affecté.
Au-delà de ce raisonnement lucide, les « intellectuels intègres » ont une conception de leur rôle qui leur interdit de recourir à des subterfuges, à des contre-vérités. Sans doute aussi parce que, contrairement aux faussaires, leur niveau intellectuel leur permet de ne pas en avoir besoin. Tous ont également en commun d’avoir un sens profond du respect de l’autre, de même que celui des différences, la protection des faibles, la justice, l’équité, et, enfin, estiment que la fin ne justifie pas les moyens. L’histoire a d’ailleurs prouvé que lorsque l’on commençait à utiliser des méthodes contestables au nom d’objectifs supérieurs on allait vers des catastrophes. Ils sont scrupuleux, au contraire des « faussaires ». Les intègres se mettent au service de causes qu’ils estiment justes. Même si cela est risqué, ils ne se servent pas de leurs combats pour eux-mêmes.
Les faussaires, eux, se servent de causes qui sont largement validées par les médias pour leur pub personnelle. Ils soufflent dans le sens des vents dominants tout en prenant la pose de courageux résistants. Ils se laissent emporter par le courant tout en affirmant qu’ils vont à son encontre. Les « intellectuels intègres » permettent de mieux comprendre le monde et donnent les clés pour essayer de l’améliorer. Les « faussaires », au-delà d’une rhétorique morale hypocrite, contribuent à maintenir les injustices en brouillant les pistes.
Pourquoi et comment reste-t-on intègre et ne devient-on pas faussaire ? Le talent compte, certes, comme on le voit à la comparaison des deux listes. Demeurer intègre, pour exister, exige un capital intellectuel supérieur. Celui qui en est moins richement doté pourra avoir recours aux subterfuges et aux mensonges pour exister. Tricher est un aveu de faiblesse. Au-delà, on est dans le mystère insondable de l’âme.
De Pascal Boniface
Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook
A LIRE >>  Ouverture ce lundi 28 juillet à Kindia de l'atelier d'élaboration de la stratégie pour la campagne Médias à la maîtrise du risque infectieux dans les établissements de soins PCI.

About conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.