Mise en œuvre de la législation relative aux emplois protégés en République de Guinée.

0 14
Rate this post

Le Ministre de l’Enseignement Technique, de la Formation Professionnelle, de l’Emploi et du Travail a fait une communication sur la mise en œuvre de la législation relative aux emplois protégés en République de Guinée.

 

Il a précisé que sa communication a pour objet l’évaluation de l’application de la réglementation relative à la protection des travailleurs guinéens sur leur marché de travail et les mesures à envisager pour mieux encadrer les flux des travailleurs non guinéens.

 

Le Ministre a rappelé que le 10 janvier 2014, la Guinée a adopté une nouvelle réglementation relative aux conditions dans lesquelles un travailleur étranger peut être embauché en Guinée. Cette nouvelle réglementation destinée notamment à protéger les guinéens sur leur propre marché de l’emploi a été adopté en Conseil des Ministres.

 

Il a informé qu’en moyenne la Guinée enregistre annuellement sur son sol 2 200 travailleurs étrangers officiellement déclarés dont 1 300 ressortissants CEDEAO. Cependant, les services de l’AGUIPE estiment qu’au moins 3 000 autres expatriés évoluent sur le territoire national sans permis de travail où avec des documents illégaux tenant lieu d’autorisation de travail.

 

Le Ministre a annoncé que les mesures suivantes sont envisagées :

 

–       Adresser une lettre circulaire aux entreprises pour rappeler la réglementation en vigueur et les inviter à la respecter sous peine de sanction ;

–       Adresser aux services de l’immigration une lettre conjointe des ministères en charge de l’Emploi et de la Sécurité rappelant la règlementation en vigueur ;

–       Obtenir de l’APIP, les Registre du Commerce et du Crédit Mobilier (RCCM) des Entreprises sous-traitantes pour vérifier la structure de leur actionnariat.

A LIRE >>  Enseignement Supérieur : vers la signature d'un protocole d'accord avec l'école polytechnique de France

 

Au cours des débats, les observations essentielles ont porté sur :

–      La nécessité de poursuivre le processus de mise en œuvre des mesures prises par le Gouvernement et l’application des dispositions du code du travail ;

–      Le renforcement des capacités des jeunes diplômés et leur formation en anglais pour les rendre plus compétitifs sur certains segments du marché du travail ;

–      La nécessité pour les Ministères en charge des Affaires étrangères, de la Sécurité et de l’emploi de travailler en synergie sur les questions relatives à l’immigration ;

–      L’intégration des traités et conventions signés par notre pays ;

–      La nécessité de faire une campagne de communication pour informer suffisamment les entreprises étrangères sur les dispositions du code du travail en Guinée ;

–      L’application de la Loi du travail sur les emplois qualifiés et intermédiaires et de sanctionner les contrevenants.

Au terme des débats, le conseil soutient l’initiative du Ministre et l’invite à travailler en synergie avec les départements sectoriels concernés afin de lancer une campagne de vérification de l’application des dispositions de la Loi du travail en vigueur.

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook



Avez-vous aimé cet article ? Commentez ou partager le sur Facebook ou Twitter Google+.


Leave A Reply

Your email address will not be published.