Quoique dépeuplées, les concessions scolaires de Conakry restent ceinturées
Temps de lecture : 1 minute
VOTRE NOTE

Quoique dépeuplées, les concessions scolaires de Conakry restent ceinturées de dispositifs sécuritaires assurés par des services mixtes de la police et de la gendarmerie.
Ce qui prouve combien l’affluence manque encore dans les écoles notamment publiques.
Du moins pour qui connait le rapport délétère qui existe entre les forces de sécurité et les élèves qui ne font pas bon ménage.
Ici, nous sommes au lycée Yimbaya (l’un des plus importants du pays, numériquement, et où moi même je suis passé).
Aujourd’hui, il est rebaptisé lycée Léopold Sédar Senghor.
Crédit photo : Paparasi.

Mady Bangoura

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook
A LIRE >>  #ÉDUCATION: Plusieurs DPE suspendus pour "faute lourde" dont celui de Yomou

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.