Un Etat qui n’a peur de rien de la part de ses citoyens est un État dangereux pour eux.

Dans un pays où tous les droits et libertés des citoyens sont respectés, les victimes de démolition de leurs habitations et de déguerpissement auraient pour organiser des manifestations pacifiques pour amener l’État à prendre en compte leur situation.
May be an image of 1 person, sitting and indoorMais beaucoup de Guinéens ont pensé à un moment qu’ils n’auraient jamais besoin de recourir à des manifestations sur la voie publique. Ils se sont convaincus eux-mêmes que les manifestations n’intéressent que les partis politiques ou militants de l’opposition.Ils ont aidé l’État à diaboliser et à criminaliser ce qui est un droit constitutionnel: celui de manifester.
Ils ont intégré l’idée que manifester est synonyme de violence et que c’est l’affaire de « l’Axe ». Or, c’est un droit qui permet aux citoyens, dans certaines circonstances, de faire connaître aux pouvoirs publics leurs demandes, leurs problèmes, leurs préoccupations.
Aujourd’hui, les citoyens ne disposent d’aucun moyen efficace pour exprimer les préoccupations qui sont les leurs, l’État ayant supprimé de fait le droit de manifester sous le regard complaisant de nombreux Guinéens. Il ( l’État) peut tout faire actuellement sans se soucier de l’impact négatif de ses actes ou décisions sur la vie quotidienne de ses citoyens. Un Etat qui n’a peur de rien de la part de ses citoyens est un État dangereux pour eux.
L’État peut actuellement prendre les décisions les plus impopulaires sans aucune crainte de susciter une quelconque résistance de la part des citoyens.Si, par exemple, le Gouvernement décidait dans les jours à venir d’augmenter le prix du carburant, il pourrait le faire sans aucune crainte de contestation. Aussi impopulaire soit cette mesure, elle passerait comme lettre à la poste.
En restreignant, les droits et libertés individuels, l’État est devenu si fort qu’il risque d’écraser les citoyens.
Moralité : les citoyens ne doivent céder aucune portion de droits et libertés à l’État. Sinon, ils finiront par les perdre progressivement.
Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook
A LIRE >>  Le despote Alpha Condé, après son coup de force, est aujourd’hui semblable à un animal blessé, acculé et cerné de toutes parts.

About conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.