Libre opinion

un plan machiavélique de Diané et Namory

    0
    Alpha Condé appelle les Guinéens à se préparer à un - un plan machiavélique de Diané et Namory
    Mode nuit

    Exclusif: Révélations troublantes d’un béret rouge frustré de la Garde présidentielle.

    Mes détracteurs doivent prouver le contraire au lieu de m’insulter.

    Je ne fais aucun commentaire. Lisez le message intégral de ma source:

    Citation: 《Bonjour, Mandian. Je suis très remonté par rapport aux tristes réalités dont je suis témoin et victime ici à la Présidence. J’ai cherché et trouvé votre contact, afin de vous joindre sur Whatsapp. Lorsque j’ai parcouru votre dernière publication, je me suis rendu compte que vous êtes un peu au parfum de ce qui se passe à Sèkhoutouréya.

    Le Président est effectivement malade, gravement malade d’ailleurs. Mais, au-delà de sa maladie chronique du cancer de la prostate, ce sont les Services de Renseignements Généraux qui l’ont cloué à Sèkhoutouréya depuis son retour de Paris.

    En fait, le jour de son arrivée en provenance de Paris, les Services de Renseignements Généraux lui ont fait porter un lourd gilet pare-balles de plus de dix kilogrammes et lui ont conseillé de marcher avec ce gilet du Palais du Peuple à Sèkhoutouréya, sous prétexte de défier ses détracteurs qui le donnaient malade. C’était un plan machiavélique de Diané et Namory. C’est ce gilet qui lui a cassé les reins. On le masse depuis le lendemain de son retour. Sans compter qu’il fait aussi des crises récurrentes. Diané et Namory veulent l’éliminer intelligemment pour faire assurer sa succession par Diané, puisque selon des indiscrétions ici à Sèkhoutouréya, le Président ne miserait pas du tout sur Diané pour sa succession. Cela choque Diané.

    L’attaque du cortège funèbre, de la mosquée et du Cimetière de Bambéto était sciemment orchestré pour davantage mettre le Président en difficultés face à la Communauté internationale et au monde musulman.

    Diané et Namory ont mis en place des stratégies pour pousser le FNDC et l’opposition à l’erreur, afin de justifier la sortie de 40 millions de dollars des caisses de l’Etat pour l’achat de matériels de répression : Bouclier – Gaz lacrymogènes – Canon à eau – Matraque – Tenue de Protection Robot Cop, etc.

    Diané et Namory ont créé un autre Camp Boiro à Soronkoni où ils déposent discrètement tous ceux qui dérangent.

    On garde le contact, Monsieur Mandian, et je vous prie de me protéger, en supprimant toutes nos communications sur Whatsapp 》.

    Rassemblés par Mandian SIDIBE
    Journaliste exilé à Paris – France


    conakrylemag Magazine
    Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ...

    Comments

    Leave a reply

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    You may also like