Libre opinionPolitique

Le FNDC doit se désolidariser de tout appel à la haine et aux règlements des comptes

    0
    Habib Marouane Camara Journaliste.
    Habib Marouane CamaraJournaliste.

    Le FNDC doit se désolidariser de tout appel à la haine et aux règlements des comptes

    C’est un comportement malsain qui risque de salir le noble combat des dignes et beaux fils de la République.
    Le très beau et propre drap blanc du FNDC ne doit être aucunement cette sale couverture qui servira de protection aux esprits rétrogrades pour régler des comptes politiques à d’autres compatriotes.

    Aucune responsabilité pénale n’est collective mais individuelle. La haine de l’autre ne doit point être la haine de tous.

    L’esprit de casser le FNDC-France qui a animé des politiques dès le départ, trouve toute sa justification dans cette façon de faire. C’est une position qui cachait des intentions et nourrissait l’idolâtrie de la vengeance et de la nuisance.
    On ne doit pas transposer des différends intragroupes ou interpersonnels sur une lutte aussi noble qui est la défense de la Constitution et des valeurs républicaines.

    Pour tout esprit qui a un grain d’intelligence avec une dose républicaine doit condamner une telle publication.

    L’élégance intellectuelle doit commander sur l’érection émotive. Il faut sortir de ce genre de mentalités dans ce combat au risque de perdre la confiance et la sérénité des indécis mais agir pour démentir ceux qui font croire que le FNDC est un bassin de violences et de haines.

    Je crois que l’éthique de la responsabilité et le charme républicain ne doivent souffrir d’aucun manque d’élégance.
    Il ne faut pas mélanger les pédales. Chacun de nous est issu d’une famille et le comportement de chacun n’est pas celui de tous les membres de nos origines respectives.

    Certes qu’en politique tous les coups sont permis mais dans cette lutte, la coloration est citoyenne avant toute autre forme. C’est une question d’acteurs pas de familles. Il faut viser la cible sans dommages collatéraux.

    Il faut combattre à arme égale. Acteur contre acteur. Ni la famille de Baïdy ni la famille d’un autre ne doit faire l’objet de persécution. Stop.
    Qui dit mieux ?
    C’est mon opinion. Je l’assume.

    Par Habib Marouane Camara
    Journaliste/Analyste politique

    Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

    conakrylemag
    Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci !

    Comments

    Leave a reply

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    You may also like