Dans le cadre de l’initiative conjointe FFUE-OIM pour la protection et la réintégration durable des migrants de retour

0
initiative conjointe FFUE-OIM pour la protection et la réintégration durable des migrants de retour
initiative conjointe FFUE-OIM pour la protection et la réintégration durable des migrants de retour
Temps de lecture : < 1 minute

Dans le cadre de l’initiative conjointe FFUE-OIM pour la protection et la réintégration durable des migrants de retour, L’OIM Guinée vient de renforcer la capacité des partenaires étatiques et des ONG sur la gestion de données de la réintégration au Centre de Transit et d’orientation des migrants de retour.

La démarche vise à faire comprendre le rôle et la responsabilité de l’OIM, conformément aux normes et principes de la réintégration, de renforcer les compétences des participants sur l’utilisation des outils de collecte de données dans le cadre d’une réintégration efficace, de présenter les outils standards de gestion des données de l’OIM et de discuter et partager les mécanismes de protection des données migratoires.

Une vingtaine de participants y ont pris part.

Africa Trust Fund Union européenne en Guinée IOM

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

Avant que vous ne partiez... Soutenez une information de qualité au quotidien produite par une collaboration unique entre experts et journalistes. Devenez adhérent·e de notre média. Par Orange Money au 620 17 89 30

conakrylemag
Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

En Afrique, les investissements dans les infrastructures de transports devraient croître de près de 46,4% d’ici à 2020.

Previous article

Amende de 500.000 à 5.000.000 de francs guinéens, contre les auteurs de nuisances diverses par lesquelles les nuisances sonores.

Next article

Comments

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.