A LA UNEEducationLibre opinion

Ce pays est triste. Bano se bat , pratiquement seul, contre la fraude qui s’est institutionnalisée

Ce pays est triste.
Bano se bat , pratiquement seul, contre la fraude qui s’est institutionnalisée ,impliquant ainsi beaucoup d’acteurs dont parents d’élèves, directeurs d’école, cadres du MENA….. et l’immense majorité souhaiterait son échec car ayant des intérêts cachés.
Beaucoup d’écoles privées s’appuient aujourd’hui sur des taux de réussite aux différents examens pour attirer de nouveaux élèves. Donc elles n’ont aucun intérêt que les mesures prises par Bano puisse donner des résultats escomptés
 
A bien des égards, Bano n’est pas irréprochables mais il a le mérite de vouloir innover, bousculer les choses.
Il mérite d’être aidé que de subir des moqueries.
Il s’attaque à un corps qui traîne 20 ans de maladie
Enfin en cas d’échec, je suis convaincu que Bano a des moyens de payer la scolarité, dans le privé ou à l’étranger, pour ses enfants s’ils vont toujours à l’école.
 
Kerfalla Cissé ingénieur 
Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook
A LIRE >>  saviez-vous que Facebook a refusé d'embaucher Brian Acton le cofondateur de WhatsApp 5 ans plutôt ?

conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Activer les notifications    OK Non merci.