L’atelier de formation des journalistes sur le rôle des médias dans la lutte contre les changements climatique

    0
    EDCA7B83 F3EA 4618 9021 0BBE201C1F6D - L’atelier de formation des journalistes sur le rôle des médias dans la lutte contre les changements climatique
    Mode nuit

    L’atelier de formation des journalistes sur le rôle des médias dans la lutte contre les changements climatiques a démarré ce Mercredi matin (3 Juillet 2019) à l’Hôtel Riviera sous le Thème : « Rôle des journalistes dans la lutte contre les changements climatiques » en présence du Directeur Général du Centre de formation et de perfectionnement en techniques d’information et de communication, Mr Abdoulaye Djibril Diallo, Représentant le Ministre de l’Information et de la Communication, du Directeur du Programme Environnement et Gestion Durable du Capital Naturel, Mr Sekou Gaoussou Sylla, du Représentant résident adjoint et Chef du Bureau du PNUD, Mr Eloi Kouadio IV et du Chargé de Programme Environnement et Développement durable.

    L’Objectif de cet atelier est de fournir aux journalistes et aux communicants les notions clés pour comprendre l’information climatique et mieux l’intégrer dans leur traitement de l’information dans le but de renforcer les capacités des médias sur la question environnementale et d’adaptation au changement climatique afin de mieux informer le grand public et les communautés vulnérables face au changement climatique sur les effets néfastes et les stratégies d’adaptation.

    Il s’avère que les médias ont une responsabilité majeure à jouer pour aider le pays à relever ce défi, mais ils ne peuvent apporter leurs nobles contributions que s’ils sont bien informés et s’approprient les enjeux des phénomènes climatiques par le biais de la communication, de l’information, de la sensibilisation et des bonnes pratiques environnementales. Selon le constat, la rareté d’émissions ou de programmes d’animations axés sur les questions de climat dans les médias est principalement causée par le manque d’appropriation de connaissance approfondies des journalistes sur les phénomènes qui menacent notre vie sur terre et qui risquent d’être une entrave pour les générations futures.

    C’est pourquoi l’Association des Journalistes Scientifiques de Guinée (AJSG), a bénéficié de l’appui du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) pour réunir les organes de médias (journaliste, presse écrite, en ligne, radio, télévision, etc) pour échanger autour des questions liées aux changements climatiques.

    Cette formation de deux jours, est animée par différents des spécialistes, gestionnaires, techniciens du climat et tous autres cadres en charge des questions de changement climatique avec plusieurs thématiques et des jeux de rôle : Jeux interactives sur le cycle de carbone perturbé et l’effet de serre et les concepts sur les changements climatiques, présentée par Mme Ornella TCHANQUE
    Ingénieur en Environnement, Certifiée Experte en changement Climatique pour l’Afrique de l’Ouest, la Problématique du changement climatique en Guinée, présentée par Aboubacar YOULA, Expert national en changement climatique au PNUD, le PNUD et l’Environnement, présentée par Mamadou Ciré Camara, Chargé de Programme Environnement/PNUD

    Cette session va permettre aux hommes de médias d’être outillés davantage sur les notions des changements climatiques d’une part, et d’autre part s’approprier les nouvelles dispositions stratégiques aussi bien mondiales et nationales pour se faire une place professionnelle et intervenir à court, moins et long terme sur les enjeux climatiques.

    Car, il est établi que la lutte contre le réchauffement climatique, plus qu’une question environnementale, est devenue un impératif pour sauver la biodiversité, protéger la santé et lutter contre la pauvreté. Les changements climatiques sont, en effet, l’un des plus grands défis du 21ème siècle. C’est pourquoi, le PNUD, conscient qu’aucun pays du monde ne peut relever seul un tel défi, fait de la lutte contre les changements climatiques une de ses priorités.

    Le Représentant résident adjoint, Chef du Bureau PNUD Guinée, Mr Eloi Kouadio IV, dans son intervention, a souligné que : Je voudrais attirer votre attention sur le fait que la lutte contre les Changements Climatiques n’est pas seulement l’affaire des scientifiques et des techniciens de projet et agents de développement ; elle est l’affaire de tout le monde. Ce faisant, il faudrait chacun et tout le monde soit bien informé sur la situation actuelle du climat, les causes et conséquences du changement, les projections futures du climat selon les scénarii optimistes et pessimistes, et surtout assurer une communication efficace.

    Collecter les données de l’information climatique, la traiter est l’affaire des chercheurs, et des techniciens ; mais, la diffuser le plus largement possible et assurer une communication de façon à impliquer et responsabiliser tous les acteurs dans la lutte contre le changement climatique sera de votre ressort, vous Hommes de Media. Pour le faire de façon efficace, le PNUD a mobilisé des experts de haut niveau pour vous donner les bases scientifiques et techniques vous permettant d’assurer une large diffusion de l’information climatique et organiser des séances de communication entre différents les acteurs.

    De son côté, le Directeur du Centre de Formation, représentant le Ministre de l’Information et de la Communication, Mr Abdoulaye Djibril Diallo a remercié le PNUD pour son appui et salué la tenue de cette formation qui a répond à un besoin énorme de renforcement des capacités des professionnels et hommes des médias dans un domaine aussi important que la problématique du changement climatique.


      0
      conakrylemag Magazine
      Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ...

      Comments

      Leave a reply

      Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.